Recherche identitaire et mémoire collective dans l'oeuvre d'Annie Ernaux

par Oreida El sakezli

Thèse de doctorat en Lettres Modernes

Sous la direction de Daniel Leuwers.

Soutenue le 16-12-2013

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Interactions culturelles et discursives (équipe de recherche) .

Le président du jury était Teófilo Sanz Hernández.

Le jury était composé de Daniel Leuwers.

Les rapporteurs étaient Hélène Stafford.


  • Résumé

    Cette recherche a pour but d’interroger la femme et ses multiples voix dans l’oeuvre d’Annie Ernaux, écrivain célèbre pour avoir nourri ses romans de sa propre vie. Grande figue de l’autobiographie, Annie Ernaux n’a de cesse de mettre en mots, dans un style singulier, son histoire, ses racines, le contexte socioculturel dans lequel elle a grandit, et surtout, d’interroger la figure féminine. Ses oeuvres sont à la fois récits littéraires et documents sociologiques d’une vie ancrée dans son siècle et ses repères, comme pour rappeler le rôle essentiel de la femme dans la famille ainsi que dans la Cité. Elle interroge la maternité, la sexualité, la parentalité, le rapport homme I femme d’une écriture simple, claire, filtrée des émotions et dénué de tout effet qui l’écarterait de sa quête, interrogeant ainsi en filigrane la fonction du roman

  • Titre traduit

    Search for identity and collective memory in the work of Annie Ernaux


  • Résumé

    Searching for identity and collective memory in the works of Annie ُErnaux. This research aims to study Annie´s work on women and their multiple voices, Annie Ernaux is a famous writer who has enriched her novels through her own life experiences. A big figure in autobiography writing, Annie Ernaux has a unique style of writing. She addressed her history, her roots, and the social cultural context in which she grew up. She especially interrogates the feminine figure. Her works are both literary accounts and sociological documents of a life rooted in another centuries values and standards. She recalls the essential role of women in the family and in the city, questioning motherhood, sexuality, parenting, and the relationship between man and woman. She crafts her work in a simple and clear manner with pure emotion devoid of any effect that would divert from her true goal . Thus implicitly questioning the function of the novel


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.