Architecture civile et formation du tissu urbain de Châteauneuf (Tours) du 10e au 14e siècle

par Emeline Marot

Thèse de doctorat en Histoire. Archéologie

Sous la direction de Élisabeth Lorans.

Soutenue le 20-12-2013

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Cités Territoires Environnement et Sociétés (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Luc Bourgeois.

Le jury était composé de Alain Salamagne, Pierre Garrigou-Grandchamp.

Les rapporteurs étaient Jean-Loup Abbe, Brigitte Boissavit-Camus.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'appréhender les processus de la formation du tissu urbain de l'agglomération de Châteauneuf, créée autour de la collégiale Saint-Martin au cours du Moyen Âge à l'ouest de la cité de Tours. La complexité de cet espace, la densité et la diversité de la population à cette période ainsi que la richesse architecturale identifiée dans cette zone en font un terrain privilégié d'analyse de la fabrique urbaine, c'est-à-dire des relations entre l'espace urbain et les sociétés qui l'ont produit. L'étude des vestiges architecturaux médiévaux en pierre, associée à celle de sources complémentaires comme les sources textuelles, permet de proposer à la fois une synthèse typologique sur les constructions médiévales et une réflexion à l'échelle du parcellaire et de l'agglomération, pour mettre en évidence les formes urbaines et leurs transformations du 10e au 14e siècle

  • Titre traduit

    Civil architectur and urban fabric of Châteauneuf (Tours) 10th -14 th centuries


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to understand the processes of the urban fabric in the town of Châteauneuf, created in the Middle Ages around the St-Martin's basilica, near the city of Tours. The complexity and density of the settlement together with the diversity of the inhabitants make this place a preferential area in order to study urban fabric and relations between space and societies which created it. The architectural analysis of stone buildings, combined with other data such as historical sources, allows the creation of a typological synthesis of the medieval buildings but also the analysis of the urban forms and their evolution between the 10th and the 14th centuries


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.