Cross-cultural marriage and hybrid identities of characters in three anglophone novels

par Abir Tahsildar

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de John Pier et de Muhamad Badawi.

Soutenue le 05-10-2013

à Tours en cotutelle avec l'Université libanaise , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Interactions culturelles et discursives (équipe de recherche) .

Le président du jury était Hayat Khatib.

Le jury était composé de Philip Whyte.

Les rapporteurs étaient Atef Faddoul, Victoria Briault-Manus.

  • Titre traduit

    Mariage interculturel et identités hybrides de personnages dans trois romans anglophones


  • Résumé

    Cette thèse étudie le thème du mariage interculturel et des identités hybrides de personnages dans The Pickup (2001) de Nadine Gordimer, The Translator (1999) de Leila Aboulela et A Mighty Collision of Two Worlds (2002) de Safi Abdi. L’étude cherche à explorer comment les identités culturelles des protagonistes changent lorsqu’ils se marient avec une personne d’une culture différente des leurs et qu’ils rencontrent de nouvelles traditions et de nouvelles croyances. La théorie de l’hybridité développée par Homi Bhabha et par d’autres théoriciens de l’hybridité peut être un outil pertinent pour analyser l’identité des personnages. Bhabha soutient que ceux qui traversent les cultures vivent dans un “in-between space” ou un “third space,” fluctuant entre leur culture d’origine et leur culture d’accueil. Cependant, les conclusions de l’étude montrent que ces personnages de fiction présentent des cas qui n’ont pas été explorés par les théoriciens de l’hybridité. On s’aperçoit d’autre part, que plusieurs facteurs de nature culturelle, religieuse, personnelle ou sociale influencent les protagonistes dans les romans : soit ils leur identité hybride s’affirme, soit ils conservent la façon de vivre de leur pays d’origine. On remarque aussi que les mariages interculturels et l’identité hybride sont liés entre eux. Le mariage interculturel peut être à la fois la manifestation de l’hybridité, et dans ce cas il est perçu comme une affirmation du vécu hybride servant du même coup de moyen d’aller vers l’hybridité. Contrairement à ce à quoi on pourrait s’attendre, on observe que parfois les relations interculturelles entraînent une réaction anti-hybride


  • Résumé

    This dissertation studies the subject of cross-cultural marriage and hybrid identities of characters in Nadine Gordimer’s The Pickup (2001), Leila Aboulela’s The Translator (1999), and Safi Abdi’s A Mighty Collision of two Worlds (2002). The study seeks to find out how the cultural identities of the protagonists in the novels change when they marry across cultures and face new traditions and beliefs. Hybridity theory, which is developed by Homi Bhabha and other hybridity theorists, can be a relevant tool for analysis of the characters’ identities. Bhabha contends that those who cross cultures live in an “in-between space” or “third space” in which they oscillate between their native culture and the host culture. However, results show that fictional characters present cases which have not been explored by hybridity theorists. In addition, it is stressed that various factors of a cultural, religious, personal, and social nature affect the protagonists in the novels to either develop a hybrid identity or maintain their native way of life. It is also found that cross-cultural marriage and hybridity are correlated. The former can be both a manifestation of hybridity, where the protagonists’ cross-cultural marriage is seen as an assertion of their hybrid experience, and as a means to hybridity. Contrary to expectations, it is observed that cross-cultural relationships lead to an anti-hybrid reaction


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.