La pratique de l'urbanisme en Afrique Subsaharienne : bilan et perspective stratégique. L'exemple de la ville de Bangui (Centrafrique)

par Yabo Gabriel Ogalama

Thèse de doctorat en Aménagement

Sous la direction de Christophe Demazière.

Le président du jury était Didier Paris.

Le jury était composé de Lionel Prigent.

Les rapporteurs étaient Alphonse Yapi-Diahou.


  • Résumé

    Les villes africaines croissent en population d’au moins 5% l’an et dépassent fréquemment 7% l’an. Or, lorsqu’une ville croît au taux de 7% annuellement, elle double sa population tous les dix ans. Cela signifie qu’il faudrait doubler la capacité des infrastructures et des équipements. Les pays en développement n’ont pas la capacité financière pour y faire face. D’où, entre autres problèmes, ceux de la dégradation des équipements, de l’environnement et des quartiers précaires. Comment planifier de telles agglomérations ? L’analyse des villes d’Abidjan, Lomé, Ouagadougou à travers leurs documents de planification, nous renseigne sur les pratiques utilisées. La ville de Bangui sert de cas d’étude approfondi à notre démarche. Planifier, c’est articuler les enjeux stratégiques à l’agir local Il faut donc relier les documents d’urbanisme et les documents complémentaires (schéma de drainage, commercial, de transport…).

  • Titre traduit

    Practice of town planning in subsaharian Africa : assesment and strategic perspective : the example of the city of Bangui (Central Africa Republic)


  • Résumé

    Cities in Africa often grow in population develop at the rate of 5% yearly and sometimes go beyond 7%. When a city grows at the rate of 7% per year, its population doubles every ten years. This means that the capacities of infrastructures and equipments should be doubled. But developing countries do not have the financial capacities to stand it. As a result, there are many problems among which the degradation of equipments, the environment and precarious areas. How to plan such cities? After a study of large cities such as Abidjan, Lomé, Ouagadougou and their planning documents methods used, Bangui is chosen as the main site of the research. To plan is to articulate strategic stakes to local practices. This involves to link planning documents to other sectoral documents (for sewage, retail trade, transports…).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.