Étude diagnostique de la variabilité de la salinité de surface de l'Océan Pacifique : apport des données SMOS

par Audrey Hasson

Thèse de doctorat en Océanographie physique

Sous la direction de Thierry Delcroix.

Soutenue en 2013

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    La salinité est un paramètre essentiel de l'océan car elle impacte les processus océaniques de la sous-meso échelle à l'échelle du bassin et interannuelle. Son rôle a été souligné dans la dynamique du phénomène El Nino ainsi que dans le déplacement de masses d'eaux telles que les eaux intermédiaires subtropicales et les eaux profondes. Elle est considérée comme une Variable Climatique Essentielle par l'Organisation Météorologique Mondiale. La distribution du sel dans l'océan est le résultat d'un équilibre subtil entre le forçage de surface (évaporation, précipitation et ruissellement), l'advection horizontale de sel et les échanges avec la sub-surface (entrainement et mélange), chacun de ces termes étant d'égale importance. Même si ces processus sont connus de façon qualitative, quantifier l'effet de chacun d'entre eux est toujours une question ouverte. Cette thèse a pour but de : a) quantifier les mécanismes responsables de la variabilité de la salinité de surface dans l'Océan Pacifique tropical (principalement aux échelles saisonnières et interannuelles), b) décrire et évaluer les processus à l'origine des variations de salinité de surface pendant l'évènement La Nina de 2010-2011 et c) analyser la formation et la variabilité du noyau de maximum de sel de l'Océan Pacifique subtropical (aux mêmes échelles de temps). Différents jeux de données sont utilisés conjointement : des observations de salinité in situ (bateaux marchands, profileurs Argo. . . ), des données de salinité de surface dérivées du nouveau satellite SMOS et d'autres produits issus de mesures satellitaires (précipitations, évaporation et courants de surface) ainsi qu'une simulation spécifique d'un modèle forcé.

  • Titre traduit

    Study of the sea surface salinity variability of the tropical Pacific ocean and the contribution of SMOS data


  • Résumé

    Salinity is one of the key parameters of the ocean impacting its dynamics through density. It is considered as an Essential Climate Variable. The salinity patterns result from a subtle balance between surface forcing (E-P, Evaporation minus Precipitation), horizontal salt advection (at low and high frequencies) and subsurface forcing (entrainment and mixing), all terms being of analogous importance. While processes responsible for sea surface salinity (SSS) changes are qualitatively well known, quantifying those mechanisms is very challenging and hence still under debate. My Ph. D. Research work aims at: a) quantifying mechanisms responsible for the tropical Pacific Ocean SSS variability (mainly at seasonal and ENSO time scale), b) describing and assessing mechanisms behind the 2010-2011 La Niña SSS changes, and c) analysing the formation and variability of the south Pacific subtropical high SSS core (at the same time scales). In order to do so, various datasets are used conjointly: in-situ salinity observations mainly from voluntary observing ships and Argo profilers, satellite based surface salinity (from SMOS), precipitation, evaporation and near-surface currents as well as a specific forced model simulation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 133-146

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2013 TOU3 0355

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 13 TOU3 0355
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.