Approche psychophysique de la perception auditive para et extra linguistique chez le sujet sourd post lingual implanté cochléaire

par Mathieu Marx

Thèse de doctorat en Neurosciences, comportement, cognition

Sous la direction de Pascal Barone et de Olivier Deguine.

Soutenue en 2013

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Les bénéfices liés à l'implantation cochléaire sont connus pour la discrimination de la parole dans le silence. En revanche, leurs capacités perceptives pour les informations para linguistiques et extra linguistiques sont moins décrites. Nos travaux expérimentaux ont consisté à caractériser les éventuels déficits observés et expliquer leurs mécanismes pour la catégorisation auditive, pour la perception de la prosodie et de la musique. Nous avons dans ce but réalisé plusieurs études psychophysiques dans lesquelles leurs performances étaient comparées à celles de sujets contrôle normo entendant. Nos résultats font état d'un important déficit de perception auditive para et extra linguistique chez les sujets implantés cochléaires, vraisemblablement lié à deux principales raisons. La première réside dans la dégradation spectrale du signal acoustique par le processeur vocal de l'implant et l'insuffisance de restitution de l'information relative à la fréquence fondamentale. C'est pourquoi le déficit apparaît réduit voire absent chez les sujets bénéficiant d'une audition résiduelle associée à l'implant. La deuxième raison tient à la réorganisation corticale suivant la période de surdité, qui facilite le traitement de la parole mais pourrait se révéler délétère pour la perception des autres informations auditives.

  • Titre traduit

    Perception of para and extra linguistic information by post lingually deafened cochlear implanted subjects


  • Résumé

    Cochlear implants have been shown to restore excellent speech recognition in quiet. However, post lingually deafened adults experience persistent handicap following cochlear implantation, which might be related to their perception abilities in other auditory fields than speech. In this report, we conducted several psychophysical experiments, which aimed at assessing the characteristics of their auditory categorization and their abilities for prosody and music perception. Normal hearing subjects were also tested in a control group. We found a strong and durable deficit, underpinned by two plausible mechanisms. First, the acoustic signal processing through the implant leads to an important spectral impoverishment and limits access to fundamental frequency information. Hence some cochlear implant recipients with substantial low-frequency residual hearing may achieve near normal performance. Brain plasticity following auditory deprivation facilitates the compensatory strategies for speech recognition but might also influence negatively the outcomes in para linguistic and extra linguistic information.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (221 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-221

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2013 TOU3 0314
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.