Bilan spatio-temporel du cycle du fer dans un grand bassin intertropical : étude isotopique de la matière en suspension des eaux du fleuve Amazone et de ses grands affluents

par Giana Márcia Dos Santos Pinheiro

Thèse de doctorat en Hydrologie, hydrochimie, sol, environnement

Sous la direction de Franck Poitrasson et de Marcio Pimentel.

Soutenue en 2013

à Toulouse 3 en cotutelle avec l'Universidade de Brasília .


  • Résumé

    Des échantillons de matières en suspension ont été prélevés en différents endroits et saisons, le long de profils verticaux et transversaux, sur les fleuves Amazone, le Negro, le Solimões et le Madeira. Leurs compositions isotopiques du fer ont été étudiées pour les relier aux différents paramètres physico-chimiques et vérifier les possibles sources de Fe. Pour tous les cours d'eau étudiés, le d57FeIRMM-14 des matières en suspension ne présentent pas de relation avec les profils verticaux ou transversaux. Les rivières d'eau blanche (i. E. , l'Amazone, le Solimões et le Madeira) gardent leur composition isotopique constante et semblable à la croute continentale (d57FeIRMM-14 ~ 0. 1‰), même en différentes époques. Par contre, la rivière Negro montre des résultats négatifs et des variations au cours du cycle hydrologique. Dans les rivières d'eaux blanches peu ou pas de fractionnement se produit pendant le transport du fer à partir de sources clastiques (fragments de roche) jusqu'au lit de ces rivières. D'autre part, les principales sources de matière organique et de fer réduit pour le bassin du Rio Negro sont les podzols qui se rencontrent dans cette région. Les résultats pour le fleuve Amazone indiquent que l'influence de la composition isotopique du fer des matières en suspension des rivières Solimões et Madeira est beaucoup plus forte que la contribution négative du fer isotopique de la matière en suspension du Negro, qui est riche en matière organique. Il est déduit, sur la base de cette étude, que le fleuve Amazone fournit à l'océan Atlantique une matière en suspension dont la composition isotopique de fer est semblable à celle de la croûte continentale.

  • Titre traduit

    Space and time variations on the iron isotopic composition of water suspended matter from the intertropical Amazon river and its main tributaries


  • Résumé

    Suspended matter samples were collected during field campaigns on the Amazon, the Negro, the Solimões and the Madeira rivers. They were investigated for their iron isotope composition in order to verify the possible sources of iron and relate them to different physico-chemical parameters. The samples were collected in different locations and seasons, along depth and lateral profiles. For all the rivers studied, the suspended matter iron isotopic compositions do not display any relation with depth or lateral profiles. White water rivers (i. E. , Amazon, the Solimões and the Madeira) keep their isotopic composition constant and similar to the calculated mean value for the continental crust (d57FeIRMM-14 = 0. 1 ± 0. 03‰), even in different seasons. On the other hand, the Negro River show negative results and variations during the hydrological cycle. In white water rivers little or no fractionation occurs during the transport of iron from clastic sources (rock fragments) to the mainstream of these rivers. On the other hand, the main source of organic matter and reduced iron for the Negro River Basin are podzols that occur in this area. The Amazon River results indicate that the influence of suspended matter with continental crust-like iron isotopic composition from the Solimões and the Madeira rivers to the Amazon River is much stronger than the contribution of negative, organic-rich, suspended matter iron isotopic composition from the Negro River, which is organic-rich. It is inferred, on the basis of this study, that the Amazon River delivers to the Atlantic Ocean a slightly heavy and similar to the continental crust suspended matter iron isotopic composition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (163 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 138-151

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2013 TOU3 0014
  • Bibliothèque : Observatoire Midi-Pyrénées. Centre de documentation Sciences de l'univers, de la planète et de l'environnement.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2013/OMP/13294
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.