Les "produits résiduaires organiques" pour une intensification écologique de l'agriculture : ressources, déchets ou produits ? : sociologie des formats de valorisation agricole

par Steve Joncoux

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Marie-Christine Zélem.

Le jury était composé de Christine Aubry, Sandrine Barrey, François Purseigle.

Les rapporteurs étaient Rémi Barbier, Marc Barbier.


  • Résumé

    Les "déchets" organiques sont utilisés pour fertiliser les terres agricoles depuis l’avènement de l’agriculture. Longtemps considérés comme des ressources, les résidus organiques urbains ne deviennent des déchets qu’au début du 20ème siècle. Ils sont alors délaissés par le monde agricole et entassés dans des décharges. Aujourd’hui leur valorisation s’impose comme un des axes majeurs des politiques de gestion des déchets. En parallèle, l’agriculture cherche les voies d’une augmentation de la production qui soit respectueuse de l’environnement. A la croisée de ces deux problématiques, le programme de recherche ANR "ISARD", qui constitue à la fois le cadre et l’objet de cette étude, vise à une "Intensification écologique des Systèmes Agricoles par le Recyclage des Déchets". Différents "produits résiduaires organiques" sont ainsi appelés à devenir de véritables intrants agricoles, sûrs et efficaces, participant à l’intensification de l’agriculture. Leur intégration dans des dispositifs industriels de normalisation, leur conférant le statut de produit commercial, apparaît comme le moyen le plus adapté pour répondre à ces attentes. En suivant les enseignements des sociologies pragmatistes prenant en compte le rôle des objets dans l’action, c’est à la description des différentes formes sociotechniques de la valorisation agricole (ressource, déchet, produit) que se consacre ce travail. La prise en compte d’une pluralité de formes de valorisation permet d’insister sur les déplacements induits par une logique "produit" et les reconfigurations qu’elle provoque, notamment par rapport à la pluralité des mondes agricoles.

  • Titre traduit

    "Residual organic product" for ecological intensification of agriculture : resource, waste or product? : sociology of agricultural valorization formats


  • Résumé

    Organic "waste" has been used to fertilize agricultural land since the very beginning of agriculture. Urban organic residue, which has been considered a resource for a long time, only became a real "waste" at the beginning of 20th century, being then abandoned by farmers and packed into dumps. Today, after its reduction, its valorisation is becoming a major goal of waste management public policies. At the same time, the agricultural world is trying to reach an increased production with less environmental impact. Poised between these two issues, the ISARD research program, which is both the subject and the framework of this study, aims at an "ecological intensification of agricultural production systems through waste recycling". As a consequence, various "residual" organic matters are destined to become safe and efficient agricultural inputs, taking part of the agricultural intensification by strengthening the fertilization ecosystem services naturally provided by soils. Their integration in normalized industrial systems, making them real commercial products, seems to be the best way to come up to these expectations. This work devotes itself to describe the various socio-technical forms of agricultural valorisation (resource, waste, product), following the teachings of pragmatist sociologists by taking the role of objects in action into account. The plurality of valorisation forms allows this study to lay stress on the changes brought by a "product" approach and the related social reconfiguration possibly conflicting with a number of agricultural worlds.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.