La lecture du CP au CM2 avec le test de l'alouette : que peut-on dire du niveau des élèves à quarante ans de distance ? : comment se déroule cet apprentissage (continu/discontinu) ?

par Amélie Izard

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jacques Fijalkow.

Le jury était composé de Christine Mias, Michel Grandaty, Monique Sénéchal.

Les rapporteurs étaient Isabelle Delcambre, Jean-Marie Besse.


  • Résumé

    Dans un contexte idéologique où la question de la baisse du niveau revient de façon récurrente dans l’espace public, nous nous sommes servie du test de L’alouette (Lefavrais, 1967) pour mener une étude comparative du niveau en lecture des élèves du CP au CM2. Les résultats indiquent qu’à quarante ans d’écart, le niveau en lecture a diminué de six mois. Au-delà de cette baisse relative, apparaît un fait tout aussi intéressant : celui d’un accroissement des écarts. On constate alors un décrochage des élèves les plus en difficulté et un décollage des élèves les plus performants. Le test de L’alouette étant basé sur une conception traditionnelle de la lecture, nous y avons vu là, l’occasion de mettre à l’épreuve les modèles dominants en lecture : les modèles développementaux. De cette façon, nous nous sommes demandée dans quelle mesure le test de L’alouette nous informe quant à l’apprentissage de la lecture et plus particulièrement en ce qui concerne le caractère discontinu ou continu de la lecture. Les résultats obtenus semblent aller dans le sens d’une discontinuité certes, mais qui ne serait pas absolue. Ainsi, dès le début de l’apprentissage les élèves utiliseraient une procédure lexicale en plus de la procédure par médiation phonologique. L’une ou l’autre étant dominante à certains moments de l’apprentissage.

  • Titre traduit

    Literacy in students fron 2nd year to 6th year with the Alouette test : how is the level for forty years? : how chidren learn to read (continuously/discontinuously)?


  • Résumé

    The fall of the level of ability in literacy has often been brought to public attention, so we used the Alouette test (Lefavrais, 1967) to make a comparative study on the levels of literacy in students aged from 2nd year to 6th year. The study indicates that in forty years the level of literacy in students has reduced by six months. In addition to this decline, there also appeared to be widening gaps between the two extremes of ability. Those who experience the most difficulty become disengaged whereas those with the highest level of ability take off. As the Alouette test is based on the traditional concept of literacy, this allowed us to test the other dominant developmental theories. In this way we were able to question whether the Alouette test could tell us about the process in which children learn how to read whether continuously or discontinuously. The results seem to show that the tendency is for the discontinuity, but not entirely. Hence, as soon as children learn to read they would use a lexical process in addition to using phonological mediation, both being dominant at different times during their education.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par [l'auteur]

La lecture du CP au CM2 avec le test de l'alouette : que peut-on dire du niveau des élèves à quarante ans de distance ? : comment se déroule cet apprentissage (continu/discontinu) ?


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par [l'auteur]

Informations

  • Sous le titre : La lecture du CP au CM2 avec le test de l'alouette : que peut-on dire du niveau des élèves à quarante ans de distance ? : comment se déroule cet apprentissage (continu/discontinu) ?
  • Détails : 1 vol. (357 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 352-357
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.