Rites et lieux de l'enfance, reconstruire l'idée de nature : éléments pour une pensée sauvage de l'architecture et des paysages

par Sylvie Brossard

Thèse de doctorat en Architecture

Sous la direction de Christine Alexandre-Dounet.

Soutenue le 22-05-2013

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (Toulouse) , en partenariat avec Laboratoire de recherche en architecture (Toulouse) (laboratoire) .

Le jury était composé de Magali Fuchs, Rainier Hoddé, Marie-Christine Jaillet, Alain Sarfati.

Les rapporteurs étaient Thierry Paquot, Anne Sgard.


  • Résumé

    Cette thèse procède de la genèse chez l’enfant de l'idée de nature qui induit les politiques d'aménagement du territoire, de l'espace et de protection de la nature. La première partie s'attache à rendre compte de la dimension culturelle de l'idée de nature, par une histoire de l’enseignement de la nature à l’école, par les travaux des anthropologues de la nature, et par une histoire de l'émergence de la prise en compte du contexte et du paysage dans les politiques publiques de la recherche urbaine en France depuis 50 ans. Elle se conclut par l’identification de la demande sociale de nature. La deuxième partie trace la genèse de l’idée de nature chez l’enfant, totémiste à sa naissance puis immédiatement naturaliste dès qu’il se sent aimé, et animiste lorsqu’il pense le monde comme finalisé à la satisfaction de ses désirs. Elle souligne l’importance de l’éducation et du cadre de vie sur la transformation du naturalisme enfantin en une représentation moins finaliste de l’idée de nature et suggère l’intérêt d’accompagner les fondements affectifs de la représentation du monde de l’enfant par une pratique concrète et sensorielle de l’espace. En conclusion, nous invitons dans la troisième partie les concepteurs, à parcourir ce chemin et offrir en interprète à leurs affectataires une pensée sauvage de l’architecture et des paysages pour contribuer à la reconstruction nécessaire d'une idée de nature reterritorialisée, concrète, et affectivement responsable. Cette perspective se traduit par la proposition de structuration d’un Plan National du Paysage pour construire une culture du paysage sur de nouvelles bases, en particulier esthétiques.

  • Titre traduit

    Rituals and places of childhood, re-building the idea of nature : elements for a wild thinking of architecture and landscape


  • Résumé

    This thesis stems from the genesis at child age of the idea of Nature, a process that induces policies for land settlement, for space planning, or for the protection of nature. The first part accounts for the cultural dimension of the idea of nature, building upon a history of how nature has been taught about at school, the work of nature anthropologists, and a history of how landscape has been taken into consideration by town planning public research policies in France in the past 50 years. The conclusion of this part identifies the social demand for nature. The second part traces the genesis of the idea of nature in the child, who is totemist at his birth, then naturalist as soon as he feels himself loved, then animist when he thinks the world as finalized for the satisfaction of his needs. This part underlines the importance of education and living environment in the process of transformation of child’s naturalism into a less finalized representation of the idea of nature, and suggests it is of interest to accompany the affective foundation of the child’s representation of the world by a concrete and sensory practical experience. In the third and conclusive part, we invite the designers to walk down the path of living a wild idea of architecture and landscape planning and share it with their beneficiaries, in order to contribute to the necessary rebuilding of an idea of nature being territory-aware, concrete, and affect-responsible. This perspective is rendered by the proposal of setting up a National Landscape Plan aiming at building the landscape culture on new foundations, in particular for aesthetics.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.