Export Behavior of Small and Medium Sized Enterprises in an Emerging Economy

par Abu Hanifah Ayob

Thèse de doctorat en Stratégie

Sous la direction de Margaret Kyle.

Soutenue le 04-12-2013

à Toulouse 1 , dans le cadre de École Doctorale Sciences de Gestion (Toulouse) .

  • Titre traduit

    Comportement de l’exportation des petites et moyennes entreprises dans une économie en émergence


  • Résumé

    Cette thèse est présentée comme un recueil de trois articles empiriques. L’objectif général de cette thèse est d’examiner le comportement de l’exportation des entreprises de petites et moyennes entreprises (PME) dans une économie en émergence, la Malaisie. Cette étude se focalise, spécifiquement, sur deux domaines de recherche: déterminants d’exportation et stratégie d’exportation. Le premier et le deuxième article analysent, respectivement, les déterminants internes et externes des décisions d’exportation. Le troisième article examine la stratégie d’exportation dans le contexte de la sélection du marché. Les résultats et les contributions sont discutés dans chaque article.Le premier article examine l’impact des facteurs financiers sur la décision d’exportation. En particulier, nous incorporons les deux majeures dimensions financières clés, le coût et le capital, pour étudier comment la perception du coût, de la capacité du capitale interne et de la contrainte du capital externe détermine le statut de l’exportation de la firme. Nos résultats montrent que les exportateurs perçoivent un coût d’exportation plus bas et sont moins contraints par le capital externe que les non-exportateurs. Cependant, nous découvrons que les exportateurs montrent une capacité du capital interne plus faible que celle des non-exportateurs. Cet article contribue à la littérature tout en intégrant les facteurs ‘push and pull’, pour comprendre l’effet combiné des déterminants financiers sur les décisions d’exportation. Le deuxième article évalue l’efficacité des programmes de promotion des exportations. En particulier, nous examinons le niveau de conscience, la fréquence de l’utilisation et la perception de l’utilité de ces programmes entre non-exportateurs et exportateurs. Nos résultats suggèrent que les exportateurs ont plus de conscience, sont les utilisateurs plus fréquents, et considèrent ces programmes plus utiles que les non-exportateurs. Cependant, les deux groupes montrent plus un haut niveau de conscience, une utilisation plus fréquente et un plus haut niveau de la perception de l’utilité des programmes liés à l’information d’exportation et aux salons/foires commerciaux internationaux sponsorisés que ceux qui sont liés à l’assistance financière tel que le conseil sur le crédit. De plus, l’analyse a également révélé que la fréquence de l'utilisation et la perception de l'utilité pour la plupart des programmes sont positivement liées à l’expérience de l’exportation, mais pas aux chiffres d'affaire de l’exportation. Cette étude nous aide à mieux comprendre l’impact des programmes d’exportation sur l’initiation et l’expansion de l’exportation à travers les différentes étapes de l’exportation dans une économie en émergence. Le troisième article examine la relation entre les stratégies compétitives et la sélection du marché de l'exportation. S'appuyant sur la littérature de l'avantage comparatif pour les exportateurs des pays émergents, et les caractéristiques de la demande sur les marchés d'exportation, nous testons des hypothèses sur la façon dont la domination pas les coûts, la différenciation et les stratégies de cible influencent l’exportation envers les pays développés et en voie de développement. Les stratégies de différenciation montrent les effets opposées à ceux de coût, alors que les stratégies de cible sont associées de manière négative aux exportations des deux types de marché. Cette étude contribue à la littérature en montrant que les stratégies compétitives agissent comme un déterminant, au niveau de la firme, de la sélection du marché des exportations.


  • Résumé

    This dissertation is presented as a collection of three empirical articles. The general aim of this thesis is to examine the export behavior of small and medium sized enterprises (SMEs) in an emerging economy, Malaysia. Specifically, it focuses on two research domains: export determinant and export strategy. The first and second articles study on internal and external determinant of export decisions, respectively. The third article examines on export strategy in the context of market selection. Findings and contributions are discussed individually in each article. The first article examines the impact of financial factors on the export decisions. In particular, we incorporate two core financial dimensions, cost and capital, to investigate how perception of cost, internal capital capability, and external capital constraint determine the export status of a firm. Our findings show that exporters perceive export costs to be lower and are less constrained by external capital than non-exporters. However, we discover that exporters exhibit lower internal capital capability than non-exporters. This study contributes to the literature by integrating both push and pull factors to understand the combined effect of financial determinants on export decisions. The second article evaluates the effectiveness of public export promotion programs. In particular, the level of awareness, the frequency of use, and the perception of the usefulness of these programs between non-exporters and exporters were examined. Our findings suggest that exporters have greater awareness, are more frequent users, and perceive these programs to be more useful than non-exporters. Nonetheless, both groups demonstrate higher level of awareness, are frequent users, and perceived usefulness of programs related to export information and sponsored international trade fairs/shows than those related to financial assistance such as credit consultancy. Further analysis also revealed that the frequency of use and the perception of the usefulness for most programs are positively related to export experience, but not to export turnover. This study offers insights into the impact of export programs in an emerging economy for encouraging export initiation and expansion across export stages. The third article examines the relationship between competitive strategies and export market selection. Drawing on the literature of comparative advantage for exporters from emerging economies, and demand characteristics in export markets, we test hypotheses on how cost leadership, differentiation, and focus strategies influence exports to developed- and developing countries. The results suggest that cost strategies positively influence exports to developed countries but not to developing countries. Differentiation strategies show the opposite effects of cost strategies, while focus strategies are negatively associated with exports to both types of markets. This study contributes to the literature by showing that the competitive strategies act as a firm-level determinant of export market selection.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.