Understanding cluster dynamics in evolutionary economic geography : essays on the structure of networks and clusters life style

par Juan Crespo Cepas

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Denis Requier-Desjardins et de Jérôme Vicente.

  • Titre traduit

    Dynamique des clusters et économie géographique évolutionniste : essais sur la structure des réseaux et le cycle de vie des clusters


  • Résumé

    L’objectif principal de cette thèse est d’étudier l’évolution des clusters. La littérature concernant les clusters s’est longuement intéressée aux raisons de leur existence ainsi qu’à la manière dont ils favorisent l’innovation, la productivité et la croissance. Nous étudions comment ces effets durent dans le temps, poursuivant l’objectif d’identifier les déterminants de la performance dynamique des clusters. Il s’agit, ainsi, d’expliquer pourquoi certains clusters déclinent tandis que d’autres continuent à fonctionner grâce à un renouveau constant. Cette thèse adopte une approche des clusters par les réseaux. Nous défendons l’idée que les structures de réseau hétérogènes des clusters démontrent des capacités différentes à s’associer ou à se dissocier des cycles industriels/technologiques au bon moment. Ainsi, nous identifions les propriétés de structure du réseau qui favorisent la performance dynamique des clusters ou la résilience des clusters. Nous appuyons nos développements théoriques sur des regards empiriques dans deux contextes bien différents. D’une part, nous étudions les structures des clusters de l’industrie de la téléphonie mobile en Europe. D’autre part, nous analysons la structure des relations entre les producteurs de fromage d’Aculco (Mexique). Le résultat principal de ce travail montre que la hiérarchie et la disassortativité des réseaux, ainsi que les interactions entre des réseaux de natures différentes (multiplexité), influencent la capacité des clusters à éviter les lock-in négatifs, conduisant à leur déclin, et favorisent le lock-out pour la survie du cluster, c’est-à-dire la prolongation de leur vie.


  • Résumé

    The main objective of this thesis is to study clusters’ evolution. The literature on clusters has widely studied why clusters exist and how they favor innovation, productivity and growth. Our concern is to study how these effects hold over time. Therefore, we aim at identifying the determinants of dynamic performance of clusters to explain why some clusters decline while others keep working by continuous renewal. To do so, this thesis approaches clusters from a network perspective. We contend that clusters with heterogeneous network structures exhibit different capacities to associate and dissociate cluster’s evolution and industrial/technological cycle at the right moment. Thus, we identify the properties of network structures that favor dynamic performance of clusters or cluster resilience. We support our theoretical developments with empirical insights in two different contexts. On the one hand, we study the structure of clusters in the European mobile phone industry. On the other hand, we analyze the structure of relations between cheese producers in Aculco (Mexico). The main result of this work is that network hierarchy, network disassortativity and the interplay between different networks (multiplexity) influence the capacity of clusters to avoid negative lock-in leading to cluster failure, and favor lock-out to enhance cluster continuation, i.e. extending the life of the cluster.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.