La convoitise de l’eau du Liban et ses ramifications au Moyen-Orient : d’une guerre à l’autre à la recherche d’une paix hydraulique globale et durable

par Abbas Al Hajj Hassan

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Hiam Mouannes.

Soutenue le 16-07-2013

à Toulouse 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences juridiques et politiques (Toulouse) , en partenariat avec Institut Maurice Hauriou (Toulouse) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    L'eau est le nerf de la vie de notre planète. Ses ressources, telles que les rivières et les fleuves, sont considérées comme l’une des richesses les plus précieuses des nations et le bien commun à toute l’humanité. Les chemins qu’emprunte l’eau impliquent souvent plusieurs pays par leur tracé géographique. Cela nécessite l’existence de socles juridiques régissant le processus du partage de l’eau de manière à protéger les droits de l’homme et, a fortiori, de trouver des solutions pacifiques aux différends.Le Moyen-Orient est une des zones qui souffrent de conflits liés à l'eau. La mauvaise gestion de la ressource dans certains pays de la région tels que le Liban et Israël confirme la place fondamentale occupée par cette dernière et l’urgence pour l’avenir de chercher et mettre en place des solutions appropriées. Des négociations intergouvernementales sont nécessaires pour mettre fin aux conflits et restituer ses droits à chaque partie. La paix ne peut être atteinte qu’au prix d’efforts régionaux et internationaux visant à faire face à la pénurie en eau et à la pollution associée aux changements climatiques, au réchauffement de la planète et à la désertification.


  • Résumé

    Water is the lifeline of the planet. Its resources, such as rivers and streams, are considered one of the greatest wealth of our nations. Watercourses usually travel across different countries, and thus require laws to define and regulate the process of sharing water. These laws need to protect the rights of all sides, let alone find peaceful solutions to disputes. The Middle East is one of the regions suffering from water conflicts. Poor water management by some countries such as Lebanon and Israel confirms the urge to find solutions to this growing problem. Governments need to decide on the appropriate response for the future. It should be accompanied by negotiations to end conflicts and restore their rights to each side. Peace can be achieved through a joint effort supported by regional and international measures that deal with the crisis of water scarcity and with the pollution associated with climate change, global warming and desertification. These challenges are a threat for the future, the solution needs to be found through combined regional and UN efforts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.