L'actualité de l'héritage philosophique de Kant dans la construction d'une paix durable pour le développement de l'Afrique des Grands Lacs

par - Musa Nabirire

Thèse de doctorat en Philosophie de la religion

Sous la direction de Frédéric Rognon.

Soutenue le 24-09-2013

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Théologie et sciences religieuses (Strasbourg) , en partenariat avec Théologie protestante (Strasbourg) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Gilbert Vincent.

Les rapporteurs étaient Eric Gaziaux, François Dermange.


  • Résumé

    La pacification de l’Afrique des Grands Lacs mise à feu et à sang au cours de ces deux dernières décennies est le but ultime de cette thèse. Face au revers qu’ont connu plusieurs initiatives visant à mettre fin aux violences dans cette région, notre préoccupation a été de chercher dans le kantisme une nouvelle raison d’espérer. Ainsi, ce travail tente de montrer comment l’héritage philosophique de Kant peut contribuer au rétablissement de la paix et au développement au Rwanda, au Burundi et en République Démocratique du Congo, trois pays de cette région, meurtris par des guerres. Notre démarche a été d’examiner la pensée morale et politique de Kant dans laquelle nous avons trouvé les fondements de son modèle, élaboré dans un contexte de guerres en Europe. La discussion sur sa réception et la montée du nationalisme stigmatisant le cosmopolitisme kantien, nous a conduit à établir un lien entre la promotion, par le régime nazi, de la race aryenne supposée être supérieure à d’autres et considérée comme modèle d’organisation sociale, et la propagation des préjugés similaires par l’administration coloniale en Afrique des Grands Lacs postulant la suprématie des Tutsi « faits pour régner » sur les Hutu et les Twa, simples nègres voués à la servitude. Instrumentalisé par les politiques soucieux de conquérir le pouvoir, ce « jugement raciste », sans fondement, sera une des causes de l’hécatombe génocidaire dans laquelle seront engouffrés le Rwanda et le Burundi avant d’étendre ses effets sur le Congo où les conflits prendront une dimension économique et impliqueront plusieurs pays africains et d’autres acteurs non africains. Cependant, capitalisant la réémergence du cosmopolitisme reprise par les fondateurs de la SDN et ceux de l’ONU, nous avons souligné la pertinence de la coopération et l’articulation des différences comme préalable à une paix durable. Avec Ricœur et Arendt, deux post-kantiens, nous avons lancé les jalons de réconciliation dans les trois pays, en nous référant à l’expérience franco-allemande et sud-africaine. Nous avons souligné l’importance de la réforme des institutions onusiennes et celles des États de la région pour qu’à travers le républicanisme naisse l’état de droit. L’hospitalité exprimée par le cosmopolitisme et le commerce international dans la pensée kantienne, se traduirait par la coopération interétatique et la fusion des organisations régionales en une union économique et monétaire qui poserait les bases d’une fédération d’États africains et garantirait une paix durable sur le continent et dans la région des Grands Lacs.

  • Titre traduit

    The currency of Kant's philosophical legacy in building a lasting peace for the development of Africa Great Lakes


  • Résumé

    The pacification of the African Great Lakes plagued by violence during these last two decades is the ultimate goal of this thesis. After the failure of several initiatives to end violence in the region, our concern was to look in the Kantism a new reason to hope. Thus, this work attempts to show how the philosophical legacy of Kant can contribute to peace and development in Rwanda, Burundi and the Democratic Republic of Congo, three countries of the region ravaged by wars. Our approach has been to consider the moral and political thought of Kant in which we found the foundations of this theory of peace developed in the context of wars in Europe. The discussion of its receipt and the rise of nationalism stigmatizing the Kantian cosmopolitanism, has led us to establish a connection between the promotion by the Nazi regime of the aryan race supposed to be superior than others and considered as a model of the social organization, with the spread of similar prejudices by the colonial administration in the African Great Lakes applicant Tutsi supremacy "created to rule " the Hutu and Twa, simple doomed to slavery negroes. Exploited by politicians anxious to gain power, this "racist judgment," unfounded, will be one of the causes of the genocidal massacre in which will be engulfed Rwanda and Burundi before extending its effects on the Congo, where conflicts will take an economic dimension and involve a number of African countries and other non-African actors. However, capitalizing the reemergence of cosmopolitanism recovery by the founders of the League of Nations and those of the UN, we have stressed the relevance of cooperation and articulation of differences as a precondition for lasting peace. With Ricœur and Arendt, two post-Kantians, we launched the foundation for reconciliation in the three countries, referring to the Franco-German and South African experience. We stressed the importance of the reform of the UN institutions and states of the region so that through the republicanism the state of law should be promoted. The hospitality expressed by cosmopolitanism and international trade in the kantian thought, would result states’ cooperation and the gathering of regional organizations in an economic and monetary union which would lay the foundation of a federation of African states and ensure a lasting peace on the continent and in the Great Lakes region.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 30-09-2017

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.