La culture comme religion : l'interpretation postmoderne de la relation entre la culture et la religion

par Wojciech Niemczewski

Thèse de doctorat en Théologie catholique

Sous la direction de Simon Knaebel.

Soutenue le 11-06-2013

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Théologie et sciences religieuses (Strasbourg) , en partenariat avec Théologie catholique et sciences religieuses (Strasbourg) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Yannick Courtel.

Les rapporteurs étaient Macieij Bala, Yves Ledure.


  • Résumé

    La postmodernité influence le rapport entre la religion et la culture. Elle y introduit des notions comme : l’affaiblissement des notions, la fluidité du monde et la discontinuité du discours. Les définitions modifiées de la culture et de la religion justifient la question centrale de la thèse : est-il possible que la culture absorbe la religion et crée une religion de la culture ? Ces définitions permettent de comprendre comment la postmodernité rejette l’idée de la transcendance et réduit le religieux au culturel. La postmodernité crée ainsi une situation favorable au rejet de la pensée classique et provoque l’émergence de la religion de la culture dont le Nouvel Age, le nouveau paganisme, la spiritualité athée et les nouveaux pop-cultes sont les manifestations. La religion de la culture se base sur l’anthropologie modifiée par le mobilisme, le relativisme et les recherches spirituelles en dehors des institutions. Cette religion est donc une religion sans Dieu, sans révélation surnaturelle, sans ligne historique et sans institution. Elle propose une mystique nouvelle et devient un défi pour les grandes religions historiques auxquelles elle s’oppose.

  • Titre traduit

    Culture as a religion : the postmodern interpretation of relation between culture and religion


  • Résumé

    Postmodernism affects the report between culture and religion. It introduces in philosophy three theories: the weak thought based on deconstruction, the liquid reality and the discontinuity of philosophical discourse. Mutation of philosophical approach changed the definitions of culture and religion and allowed to formulate the central question of this research: is it possible that culture absorbs religion and creates a religion of culture? New definitions give the understanding of how the postmodernism rejects the idea of transcendence and reduces religion to culture. The postmodern philosophy generates conditions allowing the appearance of the religion of culture which manifests itself in the New Age movement, the new paganism, the atheistic spirituality and in the pop-cults.The new religion base itself on the anthropology transformed by liquidity, relativism and new spiritual researches outside the institutions. Constructed on this modified fundament, the religion of culture is devoid of God, revelation, institution and has no historical line. With the new mysticism, this religion situates itself in opposition to the great historical religions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.