L'Église émergente : être et faire Église en postchrétienté

par Gabriel Monet

Thèse de doctorat en Théologie protestante

Sous la direction de Elisabeth Parmentier.

Soutenue le 18-06-2013

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Théologie et sciences religieuses (Strasbourg) , en partenariat avec Théologie protestante (Strasbourg) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Isabelle Grellier.

Les rapporteurs étaient John Gibaut, Christophe Chalamet.


  • Résumé

    L’Eglise est en continuelle émergence. Parce qu’elle a vocation à naître à nouveau dans chaque nouveau contexte, là où elle se retrouve en situation de postchrétienté, l’Eglise doit relever à frais nouveaux le double défi de la fidélité à l’Evangile et de la pertinence culturelle. Dans un premier temps, cette thèse explore les nouvelles formes d’Eglises qui cherchent à relever ce défi et qui voient le jour depuis quelques années et ont été identifiées sous l’appellation d’Eglises émergentes. Se développant dans les pays occidentaux, au sein ou en marge de tout le spectre des champs confessionnels, ces communautés s’essayent à pratiquer la voie de Jésus au sein des cultures postmodernes. Elles cherchent donc à être fidèles à leurs lieux et à leur temps. Centrées sur la mission, sur le développement communautaire ou sur l’innovation liturgique, ces Eglises proposent des approches variées mais ont néanmoins des lignes de force communes. Elles ouvrent la voie à une réflexion plus large sur certains enjeux ecclésiologiques contemporains, qui constitue la deuxième partie de cette étude. Faisant notamment dialoguer les auteurs du mouvement des Eglises émergentes avec le théologien missionnaire anglais Lesslie Newbigin, se dessine une Eglise missionnelle, incarnationnelle et expérientielle.

  • Titre traduit

    The emerging church : to be and to do church in postchristendom


  • Résumé

    The Church is constantly emerging. With a calling to be reborn in each new context, the Church in post-Christendom must rise to the dual challenge of remaining faithful to the Gospel while being fresh and culturally relevant. In the first section, this thesis examines new types of Churches, identified as “Emerging Churches” which, in recent years, have been trying to meet this challenge. These communities, developing in western countries either within or on the fringes of the entire denominational spectrum, are trying to practice the way of Jesus within postmodern cultures. They are, thus, seeking to be faithful to their place and time. These Churches, by focusing on mission, community development or innovative worship, offer various approaches while nevertheless sharing a common driving force. They pave the way for a more open consideration of certain contemporary ecclesiological issues which make up the second part of this study. Bringing together the writings and ideas of the authors and leaders of the Emerging Church movement with those of British missionary theologian Lesslie Newbigin creates a vision of a missional, incarnational and experiential Church.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.