La France et le Banat entre 1916-1919, les convulsions de la guerre et de la paix

par Ionela-Felicia Moscovici

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Noël Grandhomme et de Nicolae Bocşan.

Le président du jury était Marius Bucur.

Le jury était composé de Claude Müller, Gheorghe Iancu.

Les rapporteurs étaient Vasile Vese, Vasile Ramneantu.


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse à la configuration des rapports qui existent entre la France, la Roumanie et la Serbie, réunies autour du Banat pendant la Grande Guerre. La perspective épistémologique est orientée par l’histoire de la Première guerre mondiale sous tous ses aspects: diplomatiques, militaires, culturels, discursifs, de la mémoire etc. Notre cadre d’analyse vise d’abord l’histoire régionale de la Grande Guerre parce que le territoire du Banat se relève à la fois comme une donnée des pourparlers diplomatiques et comme une réalité à l’issue de la guerre, comme un objet à réclamer par les Roumains et par les Serbes au nom du droit de propriété et comme un sujet à débattre en présence de l’aréopage de la paix. Tous ces traits sont étudiés en fonction de rapports diplomatiques, politico-militaires et de propagande de la Roumanie et de la Serbie (du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes) avec la France, Paris étant la capitale du « Grand Allié » et le lieu vers lequel se livrent les attentes et les espérances de la réalisation de leur union nationale.

  • Titre traduit

    France and Banat between 1916-1919, seizures of war and peace


  • Résumé

    The aim of this thesis is to configure the relationships that have been established between France, Romania and Serbia on Banat during the First World War. Epistemological perspective is guided by the history of world conflict in all its aspects: diplomatic, military, cultural, discursive, memoirs, etc. Our analysis framework first aims the history of the great war, since the territory of Banat appears at the same time as a source of diplomatic negotiations and as a reality at the end of the conflict, as a territory claimed by the Romanians and Serbs on behalf of the right of ownership and as a topic of discussion within the peace forum. All these characteristics are studied regarding the diplomatic, political and military relations of Romania and Serbia (Kingdom of Serbs, Croats and Slovenes) with France, Paris being the capital of the "Great Ally” and the place that awaits the expectations and hopes of achieving their national union.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.