Le sport en débat : démocratie participative et politique sportive municipale : l'exemple des Etats généraux du Sport de Strasbourg

par Valérie Morales Gonzales

Thèse de doctorat en Sciences sociales du sport

Sous la direction de William Gasparini.

Le président du jury était Marina Honta.

Le jury était composé de Michel Koebel.

Les rapporteurs étaient Marina Honta, Loïc Blondiaux.


  • Résumé

    Dans le contexte d’un renouvellement des formes de gouvernance locale, nous assistons depuis quelques années à des expériences de débat participatif dont le sport est l’objet. Contribuant à un rapprochement à la fois spatial et affectif, ces dispositifs de démocratie participative entendent rénover une démocratie représentative qui serait en crise. A Strasbourg, alors que la démocratie locale s’instaure comme un nouvel outil de l’action publique, le nouveau pouvoir municipal en place depuis 2008 organise les Etats Généraux du Sport (EGS) et engage une dynamique innovante de démocratie par et dans le sport. Issue d’une observation participante et d’une série d’entretiens, cette recherche propose une analyse interne tant du dispositif participatif local visant une nouvelle politique sportive municipale que des caractéristiques des acteurs engagés dans le jeu de la concertation. Elle met en lumière les enjeux sociopolitiques sous-Jacents et invite à mieux comprendre la stratégie des élus dans la conception du débat public et dans la mise en scène de la voix des habitants intéressés par la question sportive. Dynamiques descendantes - au profit des élus - et dynamiques ascendantes - à travers la reconnaissance d’une expertise citoyenne- se conjuguent pour faire émerger un jeu participatif local particulier au carrefour de diverses logiques.

  • Titre traduit

    The sport in debate : participative democracy and municipal sports policy : the example of Etats Généraux du sport de Strasbourg


  • Résumé

    In relation to the renewal of local governance procedure, some participative debates on sport issues have taken place over the past few years. By reducing the gap between citizens and representatives spatially and emotionally, this participative democracy actions has targeted to upgrade a representative democracy that is said to be in crisis. In Strasbourg, while local democracy was increasingly more shown as a new tool for public action, the new municipal council elected in 2008 staged the “Etat Généraux du Sport (EGS)”. Therefore, it started an innovative dynamics of democracy in the sport. Based on a participative observation and a range of interviews, this research work analyses not only the local participative plans aimed at creating a new municipal sport policy but also the characteristics of the actors involved in the consultation processes. It highlights social and political issues and enables to better understand elected members’ strategy in public debates and how they manage the voice of the citizens’ who have an interest in sport issues. Top down democracy – towards elected members – and bottom up democracy– through the acknowledgment of civic expertise – are combined in order to define the participative local setup which gathers several logics.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.