Gouvernance et politiques de science en région : une approche multi-acteurs et multi-niveaux

par Mickaël Benaim

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Alain Héraud.

Soutenue le 03-05-2013

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Augustin Cournot (Strasbourg) , en partenariat avec Bureau d'économie théorique et appliquée (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Richard Shearmur.

Les rapporteurs étaient Christian Le Bas, René Kahn.


  • Résumé

    Cette thèse se penche sur la gouvernance des politiques régionales de la science en France dans le contexte de l'Espace Européen de la Science. Nous proposons donc une typologie des régions européennes qui vise à offrir un regard différent sur ces espaces de collaborations, en considérant les connectivités locales-globales dans la théorie des Systèmes Régionaux d'Innovation. Puis au travers d'un modèle gravitaire nous mobilisons plusieurs formes de proximités pour expliquer ces collaborations, en introduisant des proximités culturelles à l'échelle régionale. Cette thèse questionne à la fois la place des autorités régionales dans les politiques scientifiques en régions ou des régions, mais aussi la vision de la science de ces régions (à travers de l'analyse des CPER et de comptes Twitter). Nos travaux préconisent une meilleure compréhension des acteurs dans le cadre cognitif où les liens entre Science et Innovation sont trop souvent supposés. Cette dernière approche est également l'occasion de mettre en avant l'insuffisante prise en compte des logiques des différents acteurs de l'innovation (au sens large) et la nécessaire coordination des politiques des différents niveaux impliqués. L'analyse du mode de gouvernance des politiques de soutien aux activités créatives dans l'espace transfrontalier du Rhin Supérieur, permettra d'illustrer ce cadre cognitif nouveau.

  • Titre traduit

    Governance and regional science policies : a multi-actors and multi-levels approach


  • Résumé

    This thesis addresses the issue of governance of the regional science policies in France, in the context of the European Science Area. We propose a typology of European regions that offer a new point of view on collaborations spaces (better considerations of local vs global connectivity). Then we go through this issue by proposing a gravity model incorporating diverse forms of proximities to explain scientific collaboration in Europe (detailed analysis on cultural proximity at the regional level). We raise the issue of scientific policies made in regions or by regions in France (context of decentralization) and ask the view of these regions of science (through the analysis of CPER and Twitter). Finally we propose to go ahead with the cognitive framework (expectation on the effectiveness of the links between Science & Innovation) by analyzing the governance of creative industries policies in the Upper-Rhine region (using a failure story). This last approach will again raise the insufficient consideration of each actor’s motivations in the innovation process (in a broad sense) and the need for coordination of economic policies between each level involved.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.