Quand le grand ensemble devient patrimoine : Réflexions sur le devenir d'un héritage du logement social et la fabrication du patrimoine à partir de cas exemplaires en région stéphanoise.

par Rachid Kaddour

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Georges Gay et de Jacqueline Bayon.

Le président du jury était Vincent Veschambre.

Le jury était composé de Viviane Claude, Laurent Coudroy de Lille, Maria Gravari-Barbas.


  • Résumé

    Si l'on prend la notion dans ses différentes acceptions, la question du patrimoine se pose aujourd'hui avec acuité dans les grands ensembles (GE). Cette recherche considère qu'elle est une clé de lecture originale pour comprendre les attendus institutionnels de la gestion des GE. Parallèlement, l'objet décalé qu'est le GE permet des réflexions sur les processus de fabrication du patrimoine (enjeux, contradictions). La recherche porte pour cela sur des GE exemplaires,précurseurs et contrastés : ceux du sud-est de Saint-Etienne, en particulier Beaulieu et Montchovet.Au gré des stratégies d'acteurs, ces GE se sont opposés : Beaulieu a toujours été destiné à une population large desalariés ; Montchovet est un GE dévalorisé destiné par réorientation dans les années 1980 aux plus démunis et aux immigrés.Un schéma directeur d'initiative locale (office et Ville), élaboré en 2000 et mis en oeuvre grâce à l'ANRU, s'appuie sur ce constat et propose la démolition de Montchovet et la confortation de Beaulieu. L'opération est emblématique d'une démarche de retour aux sources du mouvement HLM. En étant valorisés au titre du patrimoine (notarial, mais aussi architectural et mémoriel), des groupes tel Beaulieu s'imposent en idéaux de référence. Us servent de point d'appui (y compris au sens topographique dans ce cas) pour la reconquête du parc et d'une clientèle qui s'est détournée des HLM.Mais ce modèle refondateur escamote la pluralité des mémoires d'habitants, tandis que la préservation au nom des spécificités architecturales s'enferme dans des impasses et contradictions (gentrification, usages allant contre certains principes du logement social).

  • Titre traduit

    When grand ensemble becomes heritage : Reflections on the future of an inheritance and the making of heritage based on case studies in the Saint-Etienne region.


  • Résumé

    Taken as meaning both heritage and inheritance, the issue of patrimoine is of particular significance for France's grands ensembles (GE) today. This paper considers patrimoine as an original key to understanding institutional expectations for managing GE. At the same time, studying an unpopular subject such as the GE allows for reflections on the processes by which heritage comes to be defined (with its various issues and contradictions). With this aim, the research examines exemplary, precusory and contrasting GE in southeastem Saint-Etienne, particularly the Beaulieu and Montchovet GE.Differing strategies led to two contrasting GE: Beaulieu was destined for a large population of salaried employees;Montchovet is a depreciated GE, reoriented in the 80s for the most impoverished and immigrant populations.A local plan commissioned in 2000 by the city council and the social housing agency and carried out by the French urban renewal agency, uses these assessments to recommend the demolition of Montchovet and the reinforcement of Beaulieu. These operations are emblematic of a progressive retum to the roots of the social housing movement.By being promoted as patrimoine (notarial and architectural heritage and inheritance), sorne GE like Beaulieu become established as models that can redefine social housing stock and the population who left during the 70s-80s.But this project also erases the histories of the poor and immigrants at the same time as conservation in the name of architectural specificities becomes contradict my (gentrification, uses going against social housing principles).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.