Interactions peau/microbiote cutané : étude du microbiote cutané cultivable et influence de produits cosmétiques sur la virulence bactérienne. Apports de la technique de spectrométrie de masse MALDI-TOF

par Mélanie Hillion

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Marc Feuilloley.

Soutenue en 2013

à Rouen .


  • Résumé

    A la surface de la peau se trouve un grand nombre de microorganismes formant une communauté, le microbiote cutané, jouant un rôle essentiel dans le maintien de la santé de l’hôte. Le syndrome de peaux sensibles est souvent associé à une altération de la fonction barrière de la peau mais sa relation avec le microbiote n’est pas connue. Une analyse comparative de la flore bactérienne cultivable d’individus présentant des peaux normale et sensible a été conduite. L’identification des isolats bactériens par spectrométrie de masse MALDI-TOF n’a pas permis de conclure à une association entre syndrome de peaux sensibles et dysbiose. L’industrie cosmétique propose une large gamme de produits de soins visant à améliorer les fonctions de la peau, mais leurs effets sur la flore cutanée sont peu documentés. Les effets de la nisine, agent conservateur naturel, et de composés actifs cosmétiques susceptibles d’être employés dans la formulation de produits destinés plus particulièrement au soin des peaux sensibles ont été évalués sur quatre souches bactériennes provenant de la peau : Staphylococcus epidermidis,Staphylococcus aureus, Pseudomonas fluorescens et Bacillus cereus. Les résultats obtenus montrent que la nisine, seule ou en association avec les peptides antimicrobiens endogènes, β-defensine-2 humaine et cathélicidine LL-37, peut entraîner une modulation de la persistance et de la virulence bactérienne. Les composés actifs cosmétiques peuvent influencer de différentes manières la physiologie des bactéries du microbiote cutané. Parallèlement, j’ai contribué au développement d’une technique d’imagerie MALDI-TOF de la peau, décrite en fin du manuscrit.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (305 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-241

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 13/ROUE/S024
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHA 12976-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.