Etude par imagerie SIMS de l'effet d'une molécule filmogène sur la pénétration de xénobiotiques dans la peau

par Ghislain Yannick Gangwe Nana

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Victor Norris.

Soutenue en 2013

à Rouen .


  • Résumé

    Les molécules odorantes (dont l’eugénol et ses dérivés) sont très souvent ajoutées dans les formulations cosmétiques pour améliorer leurs propriétés sensorielles. Elles constituent l’ingrédient principal utilisé en parfumerie. Cependant, ces composés peuvent pénétrer dans la peau et entrer en contact avec les cellules de Langerhans, premiers médiateurs de la réaction allergique. Le piégeage de ces molécules à la surface de la peau a été proposé comme une approche pratique pour limiter leur pénétration cutanée. La capacité de la zéine (protéine amphiphile) à former un film fait d’elle un agent potentiellement utile pour ce piégeage de molécules à l’extérieur de la peau. Les objectifs de cette recherche étaient donc d'étudier la distribution cutanée de molécules odorantes dérivées de l’eugénol en présence et en absence de film de zéine par une nouvelle technique d’imagerie ionique : le NanoSIMS 50. Ce travail a consisté à étudier la zéine et son effet sur la distribution cutanée des dérivés de l’eugénol. Pour ce faire, il a été important d’optimiser des protocoles de préparation d’échantillons de peau pour les études d’imagerie. L’étude préalable de la zéine a révélé une structure de film assez complexe, discontinu, inégalement réparti à la surface de la peau et très hétérogène. Nous avons observé en absence de zéine, une accumulation plus importante dans la peau des dérivés de l’eugénol qu’en présence de zéine. L’eugénol semble donc avoir été piégé par la zéine. Cette étude a ainsi permis de montrer pour la première fois que la zéine pourrait réduire la pénétration des molécules dérivées de l’eugénol (isoeugénol et dihydroeugénol) dans la peau. Ces résultats obtenus avec les dérivés de l’eugénol, s’ils peuvent être généralisés à d’autres molécules allergéniques, pourraient contribuer à la réduction de nombre de personne développant des réactions allergique lors de l’utilisant des produits cosmétiques et de parfumeries dans lesquels la zéine serait ajoutée.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (210 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en décembre 2018
  • Annexes : Bibliogr. p. 201-209

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 13/ROUE/S011
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.