Elaboration de biopolymères antibactériens par greffage d'un peptide antimicrobien : exemple de la nisine

par Isabelle Lequeux

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Thierry Jouenne.

Soutenue en 2013

à Rouen .


  • Résumé

    Les contaminations microbiennes ont un impact négatif important tant d'un point de vue médical qu'économique. Afin de prévenir ces contaminations, diverses approches visant à élaborer des matériaux antimicrobiens ont été proposées ces dernières années. Des problèmes liés à leur toxicité potentielle ou à l'émergence de souches bactériennes multi-résistantes ont montré la nécessité de proposer de nouvelles stratégies. Les travaux décrits dans ce manuscrit ont consisté à élaborer des biopolymères antimicrobiens via le greffage d'un peptide antimicrobien : la nisine. Dans un premier temps, la gélatine a été modifiée par greffage covalent du peptide, l'objectif à terme étant de proposer à un industriel un support pour un pansement visant les plaies chroniques. La même stratégie a ensuite été employée pour fonctionnaliser l'acide hyaluronique afin de conférer des propriétés antimicrobienne à ce polysaccharide couramment utilisé dans l'industrie médicale et cosmétique. Les protocoles de greffage ont pu être optimisés afin de garantir une activité biocide après modification, puis caractérisés par diverses techniques. Les deux biopolymères fonctionnalisés ont montré des activités microbiennes en solution sur deux bactéries Gram positif et sur une bactérie Gram négatif, potentialisée par l'ajout d'EDTA. Des gels percolés d'acide hyaluronique modifié ont ensuite pu être réalisés avec maintien de l'activité antimicrobienne. Ce travail de doctorat ouvre la voie au développement de nouveaux matériaux, sous différentes formes possibles, à partir de biopolymères et de peptides antimicrobiens pour lutter contre les contaminations microbiennes, notamment dans le secteur médical


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en 2023
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 13/ROUE/S006
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section sciences site Madrillet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 13/ROUE/S006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.