La place du réel dans l’incarnation imaginaire de l’acteur de théâtre : Approches phénoménologiques du jeu d’acteur chez Husserl, Sartre et Merleau-Ponty

par Florence Pignarre

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Natalie Depraz.


  • Résumé

    En prenant appui sur différents textes de Edmund Husserl, de Jean-Paul Sartre et de Maurice Merleau-Ponty consacrés au jeu d’acteur, ce travail se propose de mettre en évidence le fait que ce dernier peut être compris comme une incarnation imaginaire : l’acteur y crée une image - l’image du rôle - au moyen de son corps. L’expression d’ « incarnation imaginaire » désigne l’acte par lequel le corps se fait image, s’ « irréalise » dans un rôle. La chair du rôle, à la fois irréelle car chair d’une image mais cependant « réelle » en ce qu’elle ne peut apparaître qu’à travers un certain usage effectif et moteur de la corporéité de l’acteur, peut être pensée comme un « mixte » de fiction et de réalité. Ce travail présente successivement les descriptions phénoménologiques du jeu d’acteur proposées par ces trois auteurs en les resituant par rapport au cadre philosophique à partir duquel elles s’exercent et en présentant le rôle et la place qu’elles accordent à l’imagination, au corps et au réel perçu dans cette expérience. Les travaux issus de la pensée du théâtre permettent d’approfondir certaines descriptions proposées par nos trois auteurs.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Reality in imaginary embodiment of the actor. Phenomenologicals descriptions of acting presented by Husserl, Sartre and Merleau-Ponty


  • Résumé

    This research aims at highlighting the fact that the actor’s performance can be understood as an imaginary embodiment: the actor creates an image – the image of the part played – with his body. The expression “imaginary embodiment” describes the act in which the body of the actor becomes an image, takes leave of his or her reality in the part he or she plays. The flesh of the part, which is an imaginary flesh, is also a real flesh because it can only appears thanks to the real and positive contribution of the actor’s body. That it why it can be thought of as a “mixed version” of both fiction and reality. That is why it can be thought of as a “mixed version” of both fiction and reality. This research presents the phenomenological descriptions of the actor’s roleplaying as proposed by Edmund Husserl, Jean-Paul Sartre and Maurice Merleau-Ponty. It also exposes the philosophical context of the descriptions and examines the place (the importance ceded to) that they give to imagination, body and perception in this experience. The study of plays allow to give depth and precision to some of the descriptions of these authors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (328 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 302-321. Index f.322-328

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : S15855
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : S15856
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.