Des vies de judo : analyse socio-anthropologique des carrières des ceintures noires

par Stéphane Carpentier

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Betty Lefèvre.

Soutenue en 2013

à Rouen .


  • Résumé

    Le cadre théorique adopté dans cette thèse sur les ceintures noires est celui d'une sociologie compréhensive et d'une ethnologie du judo où s'analysent les mises en scène, à la fois singulières et communes, engendrées dans l'activité. Le terrain construit entre la France et l'Espagne, a permis de comparer des façons de faire, ici et ailleurs, et de penser la continuité de la pratique à partir du concept de « carrière » (Becker). La méthodologie utilisée s'appuie sur le recueil de la parole des pratiquants permettant l'émergence des fondamentaux partagés dans l'expérience judo. Il s'agit de questionner les modes d'engagement dans la pratique, et de repérer les valeurs, les imaginaires qui fondent les interactions entre les judokas autour de deux moments, combattre et rencontrer. Enfin, l'interprétation des carrières des judokas se fait à travers les notions d'évolutions, de permanence, de durée, de cohésion. Selon les périodes de leur carrière, la vie des judokas s'organise autour d'une dialogique du combat entre rivalité et rencontre. A partir du combat, à la fois épreuve de soi et découverte de l'autre, rivalité et rencontre, faire du judo toute sa vie s'invente au quotidien autour d'une pratique par la mémoire réenchantée

  • Titre traduit

    Lives of judo : socio-anthropological analysis of the careers of black belts


  • Résumé

    The theoretical framework adopted in this thesis on the black belts is that of a comprehensive sociology and ethnology of judo where production, both commonly and uniquely and created by the activity are analyzed. The fieldwork built between France and Spain, was used to compare the ways, here and elsewhere, and to think of the continuity of the practice from the concept of « career » (Becker). The methodology used is based on the collection of practitioners' speech allowing the emergence of experience in judo's shared fundamentals. It concerns questioning the modes of engagement in practice and identifying values and the imaginary that underpin interactions between judokas around two moments, combat and encounter. Finally, the interpretation of judoka's career is done through the concepts of evolution, permanence, durability, cohesion. According to the periods of their career, judoka's life is organized around a dialogic of combat between the rivalry and encounter. From the combat, both self-test and discovery of the other, rivalry and encounter, a lifetime of judo is invented every day around a practice by the re-enchanted memory

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (427 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 418-422. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : O5965
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.