L'enseignement primaire et les œuvres post et périscolaires dans le département de l'Eure sous la IIIe République

par Franck Beauvalet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Yannick Marec.

Soutenue en 2013

à Rouen .


  • Résumé

    L'enseignement du primaire est l'une des priorités des républicains dès leur arrivée au pouvoir en 1879. Finalisant un mouvement en faveur de l'instruction qui s'est construit tout au long du siècle, ils adoptent les lois fondamentales entre 1879 et 1889. Constitués, entre autres, du tryptique, gratuité, obligation, laïcité et des lois Goblet, ces textes marquent le début d'une ère nouvelle. Progrès scolaire est alors synonyme de vie meilleure. Afin de mener à bien leur dessein, les républicains ont bénéficié du soutien de la Ligue de l'Enseignement. À partir de l'exemple eurois, cette thèse cherche à mettre en lumière la façon dont l'ordre primaire s'est construit dans ce département sous la IIIe République. L'approche retenue croise le regard des hommes politiques, de l'autorité académique, des instituteurs, des associations et de la presse. Le constat sur la situation de l'enseignement primaire à la fin du Second Empire dressé, nous avons voulu voir comment les textes fondateurs ont été appliqués et quelles résonances ils ont eu sur les réseaux élémentaire, maternelle et post-élémentaire. Puis à partir des thèmes tels que la formation à l'école normale, les programmes enseignés, le certificat d'études primaires, les relations entre les instituteurs et leur hiérarchie ou bien encore la structuration du corps enseignant, nous avons dessiné ce que pouvait être la réalité du métier d'enseignant. Enfin, le champ d'études a été élargi aux œuvres péri et postscolaires, aux célébrations scolaires et aux sociétés d'instruction et d'éducation populaire afin d'en mesurer le rôle et les apports. Ceci nous a permis de définir le nouvel ordre primaire eurois, d'en faire émerger les avancées mais aussi les limites.

  • Titre traduit

    Primary education and further and extracurricular institutions in the department of Eure during the Third Republic


  • Résumé

    Between 1879 and 1889, the Republicans voted the landmark educational laws finalizing the movement in favour of instruction that had developed all throughout the century. Composed, among others, of the triptych free, compulsory, secular education, as well as the Goblet laws, these texts constituted the beginning of a new era. From then on, school progress meant a better life. In order to carry their project through to a successful conclusion, the Republicans benefited from the League of Education's support. Taking as an example Eure, this thesis aims to highlight how the primary order was built in this area under the Third Republic. After having given a review of the situation of primary education at the end of the Second Empire, we then focused on how the founding texts had been enforced and which consequences they had had on the elementary, nursery-school and post elementary networks. Next by studying themes such as the training at the Teacher Training College, the curriculum implemented, the certificate given after an examination at the end of an elementary course of studies, the relation between the teachers and their superiors or the structuring of the teaching profession, we depicted the reality of what being a teacher could be. Finally, we widened our study to further and extracurricular institutions, school celebrations, as well as to the societies of popular instruction and education in order to measure their roles and contributions. This reasoning enabled us to define the new primary order in Eure and to show its progress but also its limits

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (763 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 712-719. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : Z25864
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.