Modélisation analogique de la déformation des zones en compression et subduction

par Lena Driehaus

Thèse de doctorat en Sciences de la terre

Sous la direction de Thierry Nalpas et de Francesc Sàbat Montserrat.

Soutenue le 25-11-2013

à Rennes 1 en cotutelle avec l'Universitat de Barcelona , dans le cadre de École doctorale Sciences de la matière (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) et de Géosciences (Rennes) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse présente les résultats et conclusions issues d’une série de modèles analogiques de systèmes de compressif à différentes échelles : Les expériences réalisées à l’échelle crustale montrent que la symétrie de structures compressives, de type plis et chevauchements avec 3 niveaux de décollement, est fortement dépendante de la vitesse de sédimentation. Les résultats ont été appliqués au Subandin Bolivien. Les expériences réalisées à l’échelle lithosphérique simulent la subduction et l’extension arrière-arc dans un système subissant une compression parallèle à la marge continent-océan (COB). Ces modèles démontrent que la différence de densité entre les plaques continentales et océaniques est le paramètre clé pour expliquer l'extension arrière-arc: plus petite est la différence de densité, plus faible est l'extension produite. Les résultats ont été appliqués al ‘Anatolie. Enfin, ces modèles ont été utilisés pour tester la reproductibilité et les limites de la modélisation analogique.

  • Titre traduit

    Analogue modelling of deformation in compressive and subduction zones


  • Résumé

    This thesis presents the results and conclusions from a series of analogue modelling of deformation in compressive and subduction zones (crustal scale and lithospheric scale) : The experiments carried out at the crustal scale show that the symmetry of compressive structures, folds and trust belts with 3 levels of décollement is strongly dependent on the rate of sedimentation. The results were applied to the Subandin Bolivian. The experiments carried out at the lithospheric scale simulate subduction and back-arc extension in a system under compression parallel to the continent - ocean margin (COB). These models show that the density ratio between the continental and oceanic plates is the key factor to explain the back-arc extension: as smaller the difference in density is, less extension occurred. The results were applied to Anatolia. Finally, these models were used to test the reproducibility and limits for analog modeling.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.