Etude phytochimique de plantes médicinales issues de la flore de la Côte d’Ivoire : Gouania longipetala, Ventilago africana (Rhamnaceae), Combretum racemosum (Combretaceae) et Glyphaea brevis (Malvaceae)

par Apie Diane Patricia Gossan

Thèse de doctorat en Sciences - STS

Sous la direction de Laurence Voutquenne-Nazabadioko.

Soutenue le 29-05-2013

à Reims en cotutelle avec l'Université de Cocody-Abidjan , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences, technologies, santé (Reims, Marne) , en partenariat avec (ICMR) Institut de Chimie Moléculaire de Reims (laboratoire) .

Le président du jury était Elisabeth Seguin.

Le jury était composé de Raphaël Grougnet, Coffy Ahibo, Laurence Voutquenne, Akoua Philomène Yao kouassi, Abdulmagid Alabdulmagid.

Les rapporteurs étaient Thierry Hennebelle, Loré Beugré Hervé César Zabri.


  • Résumé

    L'étude phytochimique de plantes médicinales suscite depuis toujours beaucoup d'intérêt à cause de la variété de métabolites secondaires à activités biologiques intéressantes fabriqués par les plantes. Dans ce travail de thèse, notre contribution à l'amélioration de la connaissance de quelques plantes médicinales ivoiriennes par l'isolement et la caractérisation de leurs molécules a été rapportée. Les espèces Gouania longipetala, Ventilago africana (Rhamnaceae), Combretum racemosum (Combretaceae) et Glyphaea brevis (Malvaceae) ont été investiguées. Soixante métabolites secondaires ont été identifiés par les techniques spectroscopiques (RMN et SM). Une première partie présente l'investigation phytochimique des parties aériennes de G. longipetala qui a conduit à l'isolement de 23 composés dont neuf saponosides à squelette de type dammarane et quatre hétérosides flavoniques de structures nouvelles. Dans un second temps, nos travaux ont mené à l'élucidation de 12 flavonoïdes dont deux nouveaux et un acide sesquiterpénique à partir des feuilles de V. africana. Ces flavonoïdes ont été identifiés à la rhamnocitrine substituée en position 3 par une chaîne diosidique ou triosidique. Les racines de Combretum racemosum ont fourni 16 triterpènes dont un à squelette de type 18-oléanène de structure nouvelle. Finalement, un dérivé du cinnamide et dix nouveaux C-glycosides de phényl nonane substitués en position 9 par un iminosucre ont été caractérisés à partir des racines de G. brevis. Cette étude correspond à la première identification structurale de métabolites secondaires des espèces Gouania longipetala, Ventilago africana (Rhamnaceae) et Combretum racemosum (Combretaceae).

  • Titre traduit

    Phytochemical study of medicinal plants used in traditional medicine in Ivory Coast : Gouania longipetala, Ventilago africana (Rhamnaceae), Combretum racemosum (Combretaceae) and Glyphaea brevis (Malvaceae).


  • Résumé

    The phytochemical study of medicinal plants has always raised a lot of interest because of the variety of secondary metabolites with interesting biological activities produced by plants. In this thesis, our contribution to improving the knowledge of some ivorian medicinal plants by the isolation and characterization of their molecules has been reported.Species Gouania longipetala, Ventilago africana (Rhamnaceae), Combretum racemosum (Combretaceae) and Glyphaea brevis (Malvaceae) were investigated. Sixty secondary metabolites were identified by spectroscopic techniques (NMR and MS).The first part presents the phytochemical investigation of the aerial parts of G. longipetala which led to the isolation of 23 compounds including nine new saponins with skeleton type dammarane and four new flavonoids glycosides.In a second step, our work has led to the elucidation of 12 flavonoids including two original and a sesquiterpene acid from the leaves of V. africana. These flavonoids have been identified as rhamnocitrin substituted at position 3 by a disaccharide or trisaccharide chain. The roots of Combretum racemosum provided 16 triterpenes and one of them is a new compound with a skeleton type 18-oleanene. Finally, a derivative of cinnamide and ten new alkyl phenyl C-glycosides substituted at position 9 by iminosugar have been characterized from the roots of G. brevis.This study represents the first structural identification of secondary metabolites of the species Gouania longipetala, Ventilago africana (Rhamnaceae) and Combretum racemosum (Combretaceae).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.