Contamination des mollusque bivalves et des végétaux par les protozoaires Cryptosporidium, Giardia et Toxoplasma

par Jeanne Hohweyer

Thèse de doctorat en Médecine - STS

Sous la direction de Dominique Aubert.

Soutenue le 04-10-2013

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences, technologies, santé (Reims, Marne) , en partenariat avec (PROTAL) Protozoaires Transmis par l'Alimentation : circulation et pathogène (Protozooses transmises par l'alimentation (cryptosporidiose, giardose et toxoplasmose) : mode de contamination et pathogénie) (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Geffard.

Le jury était composé de Dominique Aubert, Nicole Orange, Isabelle Coste-Villena, Aurélien Dumètre.

Les rapporteurs étaient Nathalie Kapel, Loïc Favennec.


  • Résumé

    Les infections d'origine alimentaire constituent un problème de santé publique majeur et présentent un impact économique important. Les agents pathogènes incriminés peuvent être d'origine bactérienne, virale ou parasitaire. Les conséquences de ces infections sur la santé des consommateurs peuvent être majeures, en fonction du statut immunitaire de chaque individu et de la provenance de l'agent infectieux, la mondialisation ayant accru les risques de dissémination de pathogènes viables virulents. Les denrées à risque sont principalement les aliments frais consommés crus ou peu cuits. Ceux-ci sont irrigués en continu durant leur croissance par des eaux pouvant être potentiellement contaminées par des agents infectieux.Au cours de ce travail, nous avons développé une stratégie d'extraction et de détection des parasites Toxoplasma gondii, Cryptosporidium et Giardia à partir de basilic et de framboise. Nous avons pour cela développé une technique d'immuno-capture des oocystes de Toxoplasma gondii grâce à un anticorps monoclonal dirigé contre la paroi des oocystes ainsi que des techniques de détection des trois parasites par qPCR. Ces protocoles ont été validés par des essais inter-laboratoires avec la participation de quatre laboratoires partenaires de ce projet. Nous avons par la suite cherché à mieux appréhender les risques réels pour les consommateurs en réalisant une étude mettant en parallèle une Reverse transcriptase PCR avec des essais in vivo, permettant ainsi de mettre en corrélation la viabilité des parasites avec leur infectiosité.Ce travail contribue à mieux maitriser les risques sanitaires liés à la présence de parasites dans lesdenrées alimentaires , par le biais d'une stratégiesusceptible d'être proposée aux industriels et normalisée.

  • Titre traduit

    Contamination of bivalve molluscs and plants by the protozoa Cryptosporidium, Giardia and Toxoplasma


  • Résumé

    Foodborne infections are a major public health problem and have a significant economic impact. Pathogens implicated in these outbreaks can be bacteria, viruses and parasites. Their impact on the consumer's health can be significant, depending on the immune status of the person and the pathogen source. Globalization has increased the risk of spreading of viable and virulent . The food at risk is mainly fresh food, eaten raw or undercooked, which has been widely irrigated by potentially contaminated waters during production. In this study, we have developed methods to extract and detect Toxoplasma gondii, Cryptosporidium and Giardia parasites from basil and raspberry with techniques able to detect the three parasites by qPCR. In this aim, we have developed a technique for the immuno-capture of Toxoplasma gondii oocysts using a monoclonal antibody directed against the oocyst wall. These protocols have been validated by interlaboratory trials with the participation of four laboratories involved in the same project. We have subsequently sought to better understand the real risks for consumers by undertaking a study of Reverse transcriptase PCR in parallel with in vivo, thus allowing to correlate the viability of parasites with their infectivity. This work contributes to a better control of health risks associated with food and presence of parasites, through a strategythat could be standardized and offered to industrial partners.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.