Recherches sur le lexique de Pollux : les articles juridiques

par Francesca Amaraschi

Thèse de doctorat en Langues et littératures anciennes

Sous la direction de Didier Marcotte.

Soutenue le 24-04-2013

à Reims en cotutelle avec l'Università degli studi di Firenze , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (CERHIC) Centre d'Etude et de Recherche en HIstoire Culturelle (laboratoire) .

Le président du jury était Cinzia Bearzot.

Le jury était composé de Didier Marcotte, Serena Bianchetti.

Les rapporteurs étaient Christine Mauduit.


  • Résumé

    Le travail de recherche au cours des trois années de doctorat en cotutelle entre l'Université de Reims-Champagne Ardenne et l'Université de Florence m'a permis de comprendre et d'encadrer les principales problématiques soulevées par l'Onomasticon de Julius Pollux (IIème siècle apr. J.-C.) et d'entreprendre l'étude des aspects qui n'ont jamais été spécifiquement abordés jusqu'à aujourd'hui.La thèse est structurée en quatre chapitres et complétée par deux appendices.La première traduction en langue moderne et le commentaire des articles juridiques contenus dans le VIIIème livre constituent la section principale de la thèse: ils sont insérés dans le IVème chapitre. La recherche s'est concentrée également sur les problèmes relatifs à la figure de l'auteur et le contexte historique dans lequel il a travaillé (Ier chapitre), ainsi qu'à la transmission du texte dans une version interpolée et abrégée (IIème chapitre), à sa structure et à sa constitution (IIIème chapitre). J'ai ensuite examiné une scholie qui semble témoigner l'existence d'un épitomé de l'épitomé lié à une branche particulière de la tradition manuscrite (Ier appendice) et, enfin, j'ai réalisé une traduction en italien, la première en langue moderne, des lettres dédicatoires à l'empereur Commode qui ouvrent chacun des dix livres du lexique (IIème appendice).Le Ier chapitre porte sur une présentation des toutes les attestations relatives à l'auteur et sur une discussion de la datation de son activité et de son ouvrage par rapport aux sources postérieures et aux références offertes par le lexique lui-même: il porte aussi sur le contexte historique dans lequel est né l'Onomasticon.Dans le IIème chapitre, je présente la question de l'épitomé de l'Onomasticon et je décris les traces d'abrégé qu'on peut relever dans la tradition manuscrite et dans la transmission du VIIIème livre. La deuxième partie du chapitre est consacrée à la question de l'épitomé du VIIIème livre, c'est-à-dire à la description des manuscrits qui transmettent cette partie de l'Onomasticon qui, comme les autres, a été l'objet d'abréviations.Dans le IIIème chapitre, je propose une description schématique des dix livres de l'Onomasticon et de ses structures, qui dérive de la lecture complète du lexique que j'ai menée à bien afin de comprendre la méthode de travail de Pollux, ses intérêts et sa culture historique, c'est-à-dire les sources qu'il a utilisées et comment il s'en est servi. Il s'agit d'une brève analyse de chaque livre, avec une attention particulière portée aux sujets principaux et au nombre des sources classiques citées dans le texte, car les premières sections susceptibles d'être éliminées par un épitomateur sont de façon récurrente les répertoires de sources. Au cours de l'analyse des dix livres, je mets donc en évidence les confusions et les incohérences qui font souvent partie du texte.En ce qui concerne l'étude des articles juridiques contenus dans le VIIIème livre, j'ai réalisé la traduction en italien, ainsi qu'un commentaire historique et philologique, de la moitié des 157 paragraphes du livre environ.J'ai choisi de traduire et de commenter les entrées qui semblent contribuer à améliorer les connaissances qui viennent d'autres sources et qui concernent le procès, mais aussi l'organisation constitutionnelle et politique de l'Athènes de l'époque classique. Je commente aussi les articles qui apportent des éléments en contraste avec les témoignages en notre possession et qui sont motif de discussion entre les historiens qui s'occupent de droit attique. De toute façon, il y a aussi, dans le commentaire, des traductions, des références et des notes qui concernent d'autres entrées du livre et les articles juridiques qu'on trouve dans des sections différentes du lexique (comme dans le VIème livre). En revanche, je me limite à énumérer les sources bibliographiques les plus pertinentes des problèmes déjà connus et largement discutés par les modernes.

  • Titre traduit

    Researches on the lexicon of Pollux : the juridical articles


  • Résumé

    The research work during a three-year PhD jointly supervised by the University of Reims-Champagne-Ardenne and the University of Florence has allowed me to understand and frame the main issues raised by the Onomasticon by Julius Pollux (2nd century A.D.) and to undertake the study of aspects that have not been specifically addressed until now.The thesis is structured in four chapters and supplemented by two appendices.The first modern language translation and commentary of legal terms contained in the eighth book is the main section of the thesis: they are part of the fourth chapter. My research also focused on issues related to the figure of the author and the historical context in which he worked (first chapter), the transmission of the text in an interpolated version and abridged (second chapter), its structure and its constitution (third chapter). Finally, I considered a scholium which seems to prove the existence of an epitome of the epitome tied to a particular branch of the manuscript tradition (appendix I) and I made an Italian translation (the first modern language translation) of the letters to the Emperor Commodus which open each of the ten books of the lexicon (appendix II).In particular, the first chapter focuses on the sources relating to the author and on the dating of its activity: the chapter concerns also the historical context in which the Onomasticon was written.In the second chapter, I present the question of the epitome of Onomasticon and I describe its traces in the manuscript tradition and in the transmission of the eighth book. The second part of the chapter is devoted to the question of the epitome of the eighth book, that, like the others, has been the subject of abbreviations.In the third chapter, I propose a schematic description of the ten books' structure, which derives from a thorough reading of the lexicon. The aim is to understand the working method of Pollux, its interests and its historic culture.In the fourth chapter, I realized the Italian translation and an historical and philological commentary of half of the 157 paragraphs of the book. I chose to translate and comment the lemmata that appear to contribute to improve the knowledge about the Athenian constitutional and political system of the classical period. I also commented terms that provide elements in contrast with our sources and which are grounds for discussion among modern scholars. There are also translations, references and notes about legal terms found in different books (as in the sixth book). I limit myself to list the most relevant bibliographic sources about questions that are widely discussed by modern scholars.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.