La sécurité et la défense du territoire du Gabon. Analyse géopolitique

par Serges Meye Ndong

Thèse de doctorat en Géographie physique, humaine, économique et régionale

Sous la direction de Stéphane Rosière.

Soutenue le 07-11-2013

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (HABITER) Espace Politique et aménagement (laboratoire) .

Le président du jury était Roland Pourtier.

Le jury était composé de Catherine Fournet-Guérin.

Les rapporteurs étaient Christian Bouquet, Robert Edmond Ziavoula.


  • Résumé

    La sécurité du territoire du Gabon s'organise autour des enjeux qui s'enracinent moins dans son statut ancien de "petit cendrillon d'Afrique centrale" que dans les représentations du pouvoir politique, pour qui, le Gabon est un "petit Etat", nanti de ressources géostratégiques, qui attisent des convoitises, surtout des puissances extérieures. Des considérations géopolitiques, auxquelles s'ajoutent la situation problématique de ses frontières terrestres et maritimes et, surtout les nouvelles menaces, en tête desquelles l'immigration clandestine, et les menaces internes, notamment les nouvelles formes de criminalité, les conditions sociopolitiques, la pauvreté socioéconomique, les déviances sociales, sans oublié les difficultés liées à l'encadrement territorial. Des enjeux et des menaces internes et externes, au compte desquels s'organise le Gabon, aux fins de sa sécurité. La sécurité gabonaise, qui considère, ainsi, l'échelle locale (interne) et régionale (externe) du territoire du Gabon, s'enracine principalement dans l'œuvre des forces de police et des forces militaires, qui produisent la sécurité publique, la sécurité civile et surveillent le territoire tout en préparant sa défense opérationnelle, pendant que les pouvoirs publics recherchent l'amélioration des conditions sociopolitiques, la qualité vie socioéconomique et environnementale de la population. La sécurité gabonaise s'étend à l'extérieur, dans la coopération régionale, où le Gabon postule une sécurité politique, basée sur l'ordre régional et l'entente cordiale entre pouvoirs, une sécurité économique qui améliorerait ses dépendances alimentaires, une coopération policière par "l'entraide policière" et, éventuellement un rétablissement de l'ordre sur son territoire. Des actions, à côté desquelles le Gabon s'emploie à une diplomatie de paix dans la région pour éviter des impacts des conflits extérieurs sur son territoire. Plus à l'international, la relation avec la France reste cruciale. Le Gabon cherche à renforcer ses capacités militaires et un possible rétablissement de paix sur son territoire. Toute une organisation de sécurité intérieure et extérieure qui, jusque-là, n'a pas donné les résultats escomptés. L'action de la police reste obsolète et l'insécurité grandissante, la sécurité humaine est très faiblement promue, le pouvoir brillant plutôt dans l'autoritarisme et le phagocytose des opposants et réservant un traitement particuliers aux militaires. L'encadrement territorial ne permet pas un contrôle effectif. A l'extérieur, la sécurité coopérative n'a pas réduit les dépendances alimentaires et ne s'avère pas efficace contre les menaces externes tant en mer que sur terre. Le partenariat de défense avec la France semble être un instrument pour la stabilité du pouvoir que pour le renforcement des capacités militaires des forces armées gabonaise. Autant de difficultés qui permettent aisément d'affirmer que le territoire du Gabon n'est pas en sécurité.

  • Titre traduit

    Safety and territory defense of the Gabon. Geopolitics Annalyse


  • Résumé

    Gabon‘s territory‘s security involves stakes rooted less in its old status of the “little Cinderella of Central Africa“ than in its geopolitical representations of the political power which views the country as a “small state” rich in geostrategic resources stirring up covetousness, above all from outside powers. Together with territorial issues, come up land and sea borders' problems, above all the new threats, in which illegal migration, internal threats -particularly the new forms of criminality- sociopolitical conditions, socioeconomic poverty, social matters as well as difficulties to control the territory, are at the top of the list. Internal and external threats and stakes around which Gabon organizes itself in order to establish security within its territory. The country takes into account local and regional levels of the territory, mainly relying on police and military forces which seek to set up public and civil security, oversee the territory while preparing its effective defense. Aside from this security initiative, the government endeavors to improve sociopolitical conditions, people's socioeconomic' standards of living, and the protection of the environment. Gabonese's security‘s issue goes beyond its borders, as part of a regional cooperation where Gabon negotiates the political peace based on regional order and entente cordial between political powers. An economic security which would improve food expenses, a police cooperation through “mutual judiciary assistance “and, possibly, the recovering of its territory‘s order. Moreover, Gabon's foreign policy is to maintain peace within the area to avoid its territory to be influenced by external conflicts. From the international point of view, Gabon together with France tries to reinforce its military forces and to make a possible peacemaking in the region. So far, this whole initiative hasn't met the country' expectations. The police ‘efforts are inefficient and there is more and more insecurity. The human dimension is relative; rather, the shining government's authoritarianism, the opposition and the military phagocytosis as well as the territory's control are inefficient. Outside, the foreign judiciary assistance fails to cut food expenses and to fend off of external threats whether on sea or land. The defense cooperation with France seems to be more effective in stabilizing the established power than in reinforcing the military forces. The Gabonese territory is not safe.Safety, Defense, Territory, Geopolitic, Gabon


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.