Anxiété-trait, anxiété-état et alexithymie : éléments affectifs, cognitifs et cérébraux impliqués dans la régulation émotionnelle

par Arnaud Carre

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Chrystel Besche-Richard.

Soutenue le 06-06-2013

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (C2S) - Laboratoire de psychologie Cognition Santé Socialisation (laboratoire) .

Le président du jury était Joel David Swendsen.

Le jury était composé de Fabien Gierski, Arthur Kaladjian, Sylvie Berthoz.

Les rapporteurs étaient Pierre Philippot, Jean-Louis Nandrino.


  • Résumé

    Ce travail étudie les différents mécanismes cognitifs, affectifs et cérébraux de l'anxiété, en distinguant les effets de l'anxiété-trait, l'anxiété-état et les effets de l'alexithymie. L'objectif était notamment de définir les dissociations entre les dimensions trait et état et l'influence de l'alexithymie comme marqueur de difficultés de régulation émotionnelle. Dans cette perspective, nous avons conduit plusieurs travaux dans une approche dimensionnelle (en continuum). Dans les premières études testant les capacités attentionnelles et de contrôle inhibiteur, les résultats ont objectivé différents patterns de distinction entre l'anxiété-trait et état (d'altération ou d'amélioration de la performance) et des effets améliorateurs ou perturbateurs de l'alexithymie sur les performances. En outre, une distinction entre les paradigmes d'émotions dimensionnelles (tâche de Stroop) versus catégorielles (tâche de Simon) sont apparus. La troisième étude en IRMf est venue appuyer les similitudes et distinctions entre d'une part l'anxiété dans ses dimensions trait, état et sociale, et d'autre part l'alexithymie. Enfin la quatrième étude a permis de situer l'anxiété dans un spectre d'affectivité négative (peur et tristesse) distinguée mais en lien avec les affects de colère. Ces deux profils émotionnels ont entretenu des relations opposées avec les facteurs cognitifs de la régulation émotionnelle (basés sur l'alexithymie et l'empathie). L'ensemble des résultats a conduit à une conceptualisation de l'anxiété et de l'alexithymie basée sur les processus de sur-activation et d'inhibition émotionnelle.

  • Titre traduit

    Trait-anxiety, state-anxiety and alexithymia : affective, cognitive and neural components of emotion regulation


  • Résumé

    This study examines the cognitive, affective and neutral components of anxiety, distinguishing the effects of trait-anxiety, state-anxiety, and the impact of alexithymia. The objective was to define the particular dissociation between trait and state anxiety and the influence of alexithymia as a marker of emotion dysregulation. In this way, we conducted several studies in a dimensional approach (continuum). In the first and second studies testing the attentional abilities and inhibitory control, the results revealed different patterns that supported the distinction between state and trait anxiety (alteration or improvement of the performance) and enhancers or disruptive effects of alexithymia on the cognitive performance. In addition, a distinction between the paradigms constituted by a dimensional approach of emotions (positive versus negative words, Stroop task) versus categorical approach (with facial expressions, Simon task) appeared. The third study using fMRI highlighted the similarities and differences between on the one hand the dimension anxiety (trait, state and social anxiety), and on the other hand alexithymia. Finally, the fourth study permitted to define anxiety in a spectrum of negative affects (profile of fear and sadness). It also permitted to distinguish it from the affects of anger, but underlined a relation between them. These two profiles (negative affects and affects of anger) were differentially related to cognitive factors of emotion regulation (based on alexithymia and empathy). These overall results led to a conceptualization of anxiety and alexithymia based on over-activation and emotional inhibition.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.