Prépositions, préverbes et postverbes en anglais et en français. Le cas de away, off et out. Approche syntaxique et sémantique.

par Perrine Ciraud-Lanoue

Thèse de doctorat en Linguistique anglaise

Sous la direction de Jean Chuquet.

Le président du jury était Jean-Marie Merle.

Le jury était composé de Jean Chuquet, Gilles Col.

Les rapporteurs étaient Nigel Quayle, Éric Gilbert.


  • Résumé

    Dressant le constat que le traitement classique des différentes valeurs des particules et verbes à particule en termes de métaphore spatio-temporelle et de degré d'idiomaticité ne fait qu'entretenir l'impression que le "sens" de ces verbes composés est une donnée fondamentalement imprévisible et aléatoire, ce travail s'efforce de montrer qu'il est, au contraire, possible de rendre compte de la complexité des phénomènes mis en jeu par ceux-ci tout en en soulignant les régularités. A travers l'exemple du triplet de marqueurs away, off, et out, démonstration est faite qu'à l'issue d'un examen systématique des valeurs d'une particule donnée, et en recourant aux outils développés dans le cadre de la Théorie des Opérations Enonciatives, une forme schématique stable, définie à partir d'opérations de repérage abstrait, peut être dégagée, qui permet de placer tous ses emplois sur un même plan, comme produits de la variation en co-texte de ladite forme schématique. On est alors en mesure de s'intéresser à certains des ressorts de l'interaction entre verbe et particule à la faveur d'une étude de cas.

  • Titre traduit

    Preopositions, preverbs and postverbs in english and in french. The case of away, off and out. Syntactic and semantic approach.


  • Résumé

    When traditional analyses of particles and phrasal verbs in terms of space and time metaphor and degree of idiomaticity only reinforce the impression that their meanings are of a fundamentally random and unpredictable nature, this work tries to prove that it is in fact possible to account for the complexity and diversity of phenomena involved by phrasal verbs while emphasizing how constant and consistent their behaviour is. Via the example of the three markers away, off and out, it is shown that, following a thorough examination of the values of a given particle, and using the conceptual tools developed within the framework provided by the Theory of Enunciative Operations, a stable schematic form can be isolated, which is defined from operations of abstract location. Thanks to it, all of that particle's uses are put on the same level, as resulting from the variation of its schematic form when it enters into relation with the co-text. The focus can then shift to the understanding of some of the principles that govern the interaction between verb and particle through a sample case study.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.