Le mécanisme, théorie, philosophie : étude critique

par Jean-Alexis Aguma Asima

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Hubert Faes et de Sylvain Roux.

Le président du jury était Michel Ghins.

Le jury était composé de Hubert Faes, Sylvain Roux.

Les rapporteurs étaient Michel Ghins, Olivier Perru.


  • Résumé

    Aujourd'hui, philosophes et hommes de sciences se trouvent d'accord pour affirmer que le mécanisme n'a plus cours. Or, il hante toujours les esprits. Donc, il est toujours important d'essayer de comprendre son projet. En menant une étude actuelle du mécanisme dans laquelle on estime que l'idée du mécanisme était donnée dès le départ, on peut se demander si le mécanisme est à la fois une théorie scientifique au sens fort du terme et une philosophie authentique ou bien s'il est l'une sans être l'autre ou encore s'il n'est ni l'une ni l'autre. D'un côté, il apparaît que le mécanisme classique est une théorie scientifique au sens strict, celle de la mécanique, mais, étendu aux systèmes ouverts, il est une théorie scientifique au sens distendu - sens entretenu par l'effet de parallélismes idéologiques - ; et de l'autre, il s'avère que le mécanisme est une philosophie sans un contenu original sans doute, mais très spécifique. Qu'on ne voie pas de contradiction entre l'affirmation suivant laquelle le mécanisme est une théorie scientifique et celle d'après laquelle le mécanisme est une philosophie. Avec le mécanisme, on est comme dans un clair-obscur où on a l'impression que les extrêmes se touchent. La philosophie mécaniciste, quant à elle, où serait-elle ? Dans ce clair-obscur et ailleurs !

  • Titre traduit

    The mecanism, theory, philosophy : critical study


  • Résumé

    Philosophers and scientists these days agree to the view that mechanism has become a thing of the past. Yet, there remains a lingering doubt about it. That's why it is important to try and assess its scope. By way of investigating mechanism today, taking the notion for granted, one may wonder whether mechanism is both, strictly speaking, a theory and a genuine philosophy. It may also be the one thing and not the other, or neither one thing nor the other. On the one hand, it appears that classic mechanism is a scientific theory in its own right. Yet, once it is extended to open systems, it becomes a laxer form of scientific theory, the meaning of which subsides through a network of ideological parallels. On the other hand, it appears that mechanism is a philosophy of its own, though it does not obviously pioneer any new ground. There is no contradiction in terms between the facts that some may argue that mechanism is a scientific theory, while others may claim that it is a philosophy. With mechanism, one is sailing in troubled waters and may have the feeling opposites meet. As for the mechanist philosophy, where might it lay? Well, somewhere in those troubled waters and elsewhere !


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.