L’état de la réussite dans l’enseignement supérieur : cas des étudiants de l’UFR SESS-STAPS à l’UPEC

par Tiefing Sissoko

Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation

Sous la direction de Cédric Frétigné.

Le président du jury était Marcel Pariat.

Le jury était composé de Cédric Frétigné, Christine Delory-Momberger.

Les rapporteurs étaient Christine Fontanini, Frédéric Charles.


  • Résumé

    L’évolution du contexte d’enseignement au cours des quarante dernières années invite à repenser la question de la réussite universitaire. Les métamorphoses de la population étudiante et des systèmes d’organisation des études universitaires ont engendré des difficultés importantes, en particulier sur les modalités d’accès au diplôme universitaire et les conditions d’insertion professionnelle des étudiants. Face à ces difficultés, des études, fortement orientées vers l’analyse des échecs et des abadons, se sont emparées de la question étudiante pour tenter de comprendre les mécanismes explicatifs des phénomènes constatés dans les universités. Notre approche rompt avec cette tradition sociologique mettant l’accent sur les défaillances, les défauts, les manques d’une population. Elle analyse les conditions de réussite des étudiants inscrits au sein de l’UFR SESS-STAPS de l’UPEC. Cette enquête porte sur l’étude des trajectoires des étudiants afin de mieux isoler les facteurs explicatifs de leur réussite. Ceux qui réussissent sont-ils tellement différents de ceux qui échouent ou quittent l’université ?Les éléments de définition de la réussite adoptés dans cette thèse ainsi que les données recueillies permettent de comprendre que les études universitaires sont loin d’être jouées à l’avance, il est possible de constater des réussites importantes de certains étudiants donnés perdants dès l’entrée à l’université. Notre investigation méthodologique appréhende ces différents mécanismes en oeuvre dans le parcours universitaire des étudiants en licence.

  • Titre traduit

    Success Status in higher education : taking the case of SESS-STAPS UFR students at UPEC University.


  • Résumé

    The changing educational environment that has occurred over the last four decades invites us to rethink the issue of academic achievement. The metamorphoses of student population and organisational systems of university studies have caused important difficulties, especially on the access to university diploma and on students’ professional integration conditions. Given these difficulties, research, greatly oriented to the analysis of failures and student dropouts, has focused on the student issue in order to try to understand the explanatory mechanisms of phenomena observed in universities. Our approach breaks with this sociological tradition by highlighting the weaknesses, flaws and lacks of a population. It analyses conditions for success concerning students registered in SESS-STAPS UFR at UPEC University. This research focuses on the analysis of students’ path so as to isolate in a better way the explanatory factors of their success. Those who succeed are they really different from those who fail or quit university ?The elements of definition for success in this thesis and the collected data enable us to understand that university studies are far from being a foregone conclusion. It is possible to determine important successes of some students given to be underdogs from the start of the academic year. Our methodological investigation apprehends these different mechanisms working within academic careers of bachelor students.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.