Appropriation croisée : vers une diminution du risque de fraude ? Application au contrôle des opérateurs de finance de marché

par Emmanuel Laffort

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Emmanuelle Cargnello-Charles.

Soutenue le 03-05-2013

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    L’objet de ce travail est de proposer une démarche d’évaluation puis de réduction du risque de fraude. Cette démarche est basée sur la notion d’appropriation, c’est-à-dire le degré d’intériorisation de son environnement par l’individu. Il s’agit d’améliorer les appropriations respectives (ce que nous appelons « appropriation croisée ») des opérateurs (gérants ou traders) et des contrôleurs. Promouvoir cette appropriation croisée permettra aux opérateurs et aux contrôleurs de développer des interrelations attentives et permettra aux opérateurs de s’affranchir de l’idée de mythe dans laquelle ils peuvent se sentir enfermés, ces deux points devant conduire à diminuer le risque de fraude. L’appropriation, par elle-même, permettant également de développer des capacités difficilement imitables, notre idée est que l’appropriation croisée favorise une performance économique de long terme de l’organisation. La démarche que nous proposons s’effectue en trois temps, il s’agit tout d’abord de faire en sorte que les acteurs concernés aient une connaissance partagée des rôles de chacun, ce qui permettra ensuite de déterminer les facteurs critiques à améliorer. Le troisième temps consistant à mesurer le déficit d’appropriation croisée à l’aide d’un outil : la balance appropriative et à diriger les appropriations afin de rééquilibrer cette balance.

  • Titre traduit

    Cross-Appropriation : toward less risk of fraud? Application to the control of financial markets operators.


  • Résumé

    The aim of this work is to suggest an appropriation-related framework for evaluating and reducing the risk of fraud in financial markets. Its purpose is to improve respective appropriations (what we call “cross appropriation”) of operators (traders or fund managers) and controllers (in charge of controlling operator’s position and operations). The enhancement of this cross appropriation should lead to heedful interactions which will permit operators to escape from the heavy mythological suit they might wear, resulting in less psychological pain. This appropriation, by itself, providing a competitive advantage, this approach should then give a long-term economic performance to the organization because appropriation is involved and respective appropriations are well balanced, resulting in less fraud. This framework is three-steps. The first one is to make sure every stakeholder has a shared understanding of the organization, which will allow a right selection of critical factors. The third step consist in measuring the quality of the cross-appropriation with a tool: the appropriation scales and to direct appropriations towards a better equilibrium of the scales if needed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.