Transfert des pratiques de GRH dans les multinationales françaises : le cas des filiales françaises en Chine

par Cui ling Jiang

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jacques Jaussaud.

Soutenue le 03-09-2013

à Pau , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales et humanités (Pau) .


  • Résumé

    Notre recherche porte sur les pratiques de GRH transférées par les maisons mères vers leurs filiales étrangères. Pour cela, nous étudions les impacts de trois niveaux de facteurs (pays, organisation et individus) affectant le processus de transfert des pratiques de GRH dans les multinationales. Nous vérifions l’effet des différences cultuelles, des interactions institutionnelles, du mode d’entrée et les rôles des expatriés sur ce transfert. Notre recherche repose sur l’étude de cas de huit filiales multinationales françaises implantées en Chine. Nos résultats montrent que les filiales françaises ont tendance à adopter massivement les pratiques des maisons mères. Plus que les différences culturelles, les interactions institutionnelles et les modes d’entrée déterminent le transfert des pratiques de GRH à l’international. En même temps, nous vérifierons les rôles des expatriés dans la procédure de transfert.

  • Titre traduit

    Transfer of HRM practices in French MNCs : The case of French subsidiaries in China


  • Résumé

    Our research investigates the transfer of HRM practices from parent companies to their overseas subsidiaries. We seek to figure out how three levels of factors (country, organization and individual) from host country affect the international transfer process. We identify the effects of cultures, institutional interactions, entry modes and expatriates on this transfer. Based on detailed case studies of the eight French MNCs in China, we explain how transfer of HRM practices is realized. Our empirical findings indicate that French subsidiaries tend to adopt home-country HRM practices to a considerable extent. More than cultural differences, institutional interactions and entry modes are the main restraints for the transfer of HRM practices. Meanwhile, we identify the role of expatriates in the transfer process.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.