Nouveaux composites thermopolymérisés sous haute pression pour la CFAO

par Jean-François Nguyen

Thèse de doctorat en Mécanique des matériaux

Sous la direction de Véronique Migonney, Michael Sadoun et de N.Dorin Ruse.

Soutenue en 2013

à Paris 13 .


  • Résumé

    L’évolution des restaurations des tissus dentaires ont abouti à des biomatériaux avec de meilleures propriétés optiques, tels que les céramiques et les composites, répondant ainsi à une demande accrue en esthétique des patients. De plus l’apparition de la CFAO (conception fabrication assistée par ordinateur) permet de s’affranchir de la compétence du prothésiste et donc d’obtenir une constance de la qualité, de limiter les aléas de certaines étapes au laboratoire mais aussi d’avoir accès à de nouveaux matériaux. Les blocs en céramique ont de bonnes propriétés mécaniques et une excellente biocompatibilité mais ils sont difficiles à usiner. Ils ne peuvent supporter des déformations plastiques, ce qui conduit à des risques de microfractures des bords fins lors de l’usinage et la réintervention y est délicate. Les composites actuels sont facilement usinables, permettent une réintervention simple mais présentent des propriétés mécaniques et une biocompatibilité inférieures à celles des céramiques, en raison de leur polymérisation incomplète. Cette étude a pour objectif l’obtention du protocole de fabrication d’une nouvelle classe de composites dentaires thermopolymérisés sous haute pression destinée à la CFAO.

  • Titre traduit

    New dental resin composite thermo-polymerized high pressure suitable for CAD/CAM


  • Résumé

    The evolution of restorative materials has resulted in biomaterials with improved mechanical and optical properties, such as ceramics and composites, responding to increased aesthetic demand from patients. Furthermore, the emergence of CAD / CAM lead to improved consistency in quality and avoidance of laboratory associated errors and provides access to new materials. Ceramics have good mechanical properties and excellent biocompatibility but are difficult to mill. Besides, they can not withstand plastic deformation, which leads to the risk of microfractures edges during milling, reoperation is difficult. Composites are easy to machine and can be easily repaired; however, their mechanical properties and biocompatibility are inferior to those of ceramics, because of their incomplete polymerization. The aim of this study was to obtain a process to produce a new class of dental composite blocs, suitable for CAD/CAM, by thermo-polymerisation at high pressure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (118p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 108-114

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 2013 077
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.