Aspects épidémiologiques des relations entre nutrition et inflammation

par Chantal Julia

Thèse de doctorat en Santé - Santé publique

Sous la direction de Serge Hercberg.

Soutenue en 2013

à Paris 13 .


  • Résumé

    L’inflammation apparait comme un mécanisme ubiquitaire sous-tendant de nombreuses pathologies chroniques. Les nutriments participent à de multiples niveaux, de façon directe ou indirecte a la régulation de la réaction inflammatoire. Les acides gras polyinsaturés (PUFAs) sont les précurseurs de nombreux médiateurs de l’inflammation. Les nutriments antioxydants (vitamine C, E et caroténoïdes) interviennent dans la prévention et la régulation des réactions oxydantes participant à la réaction inflammatoire et aux dommages cellulaires l’accompagnant. L’approche épidémiologique, notamment au travers des études de cohortes, contribue a une meilleure compréhension des relations entre nutrition et sante dans la population. L’étude des relations entre statut en antioxydants (concentrations sanguines en vitamine C, E et β-carotène) et CRP augmentée (C-reactive protein) à long terme nous a permis de montrer que le statut en β-carotène était négativement associe a une CRP augmentée. L’étude des relations entre apports en PUFAs n-3 et n-6 et CRP augmentée nous ont permis de montrer que les apports en PUFAs n-3 et n-6 étaient négativement associés à une CRP augmentée. Les apports en vitamine E étaient modulateurs de cette relation, qui n’apparaissait significative que pour les sujets avec des apports faibles en vitamine E. Enfin, la construction de profils alimentaires spécifiquement associés aux nutriments connus pour avoir des propriétés anti ou pro-inflammatoires (PUFAs, nutriments antioxydants) nous a permis de montrer qu’un profil alimentaire riche en acides gras essentiels et en nutriments antioxydants était négativement associe a une CRP augmentée a long terme. Ces résultat concordants montrent bien l’intérêt d’apports adéquats en PUFAs et en nutriments antioxydants dans les mécanismes inflammatoires. Néanmoins, la balance entre ces différents nutriments doit être prise en compte, en particulier du fait d’interactions multiples entre leurs effets.

  • Titre traduit

    Epidemiological aspects of the relationships between nutrition and inflammation


  • Résumé

    Inflammation appears as an ubiquitous mechanism involved in numerous chronic diseases, including metabolic diseases, cardiovascular diseases and cancer. Nutrients are involved at multiple levels and in multiple pathways of inflammation regulation. Polyunsaturated fatty acids are precursors for a range of inflammatory mediators: eicosanoids, resolvins and protectins. Antioxidant nutrients (vitamin C, E and β-carotene) prevent and regulate oxidant reactions,preventing in particular lipid peroxidation in cell membranes, which participate in inflammatory reactions and cellular damages. Epidemiological approaches, particularly through cohort studies allow for a better understanding of the relationships between nutrition and health in the population. The study of the long-term relationships between antioxidant status (circulating concentrations of vitamin C, E and β-carotene) and C reactive protein (CRP) allowed us to show that β-carotene circulating concentrations were negatively associated to elevated CRP. The study of relationships between dietary intakes of n-3 and n-6 PUFA and elevated CRP allowed us to show a negative association between n-3 PUFA intakes (particularly docosapentaenoic acid DPA) and elevated CRP and between n-6 PUFA intakes (particularly linoleic acid LA) and elevated CRP The construction of dietary patterns specifically associated to nutrients having pro- or antiinflammatory properties (PUFA and antioxidant nutrients’ intakes) allowed us to show that a dietary pattern rich in essential fatty acids and antioxidant nutrients was negatively associated to elevated CRP in the long-term. These consistent results corroborate the importance of adequate intakes of PUFA and antioxidant nutrients in inflammatory mechanisms. However, dietary balance between these nutrients needs to be carefully considered, given the multiple interactions existing in the mechanisms they are involved in.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (256 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 230-249

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 2013 063
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.