Les ciments verres ionomères modifiés par addition de résine : données actuelles par revues systématiques de la littérature et études in vitro de leurs propriétés précoces et retardées

par Élisabeth Dursun

Thèse de doctorat en Santé - Médecine - Biologie humaine - Chimie, mention Biomatériaux

Sous la direction de Jean-Pierre Attal.

Soutenue en 2013

à Paris 13 .


  • Résumé

    Parmi les différentes familles de matériaux dentaires, les ciments verres ionomères modifiés par addition de résine (CVIMAR) sont particulièrement séduisants : ce sont les seuls à développer une adhésion intrinsèque aux tissus dentaires calcifiés, à tolérer l’humidité et à relarguer des ions fluorures. Toutefois, ils déploient des valeurs d’adhérence assez faibles, limitant le champ de leurs applications. Il en ressort la nécessité d'essayer de suppléer à cette insuffisance, par exemple par le biais de propositions de traitements de surface. De plus, ce matériau recelant de la résine, il apparaît légitime de s'interroger quant à son éventuelle potentielle source de toxicité, en évaluant le relargage de monomères. Enfin ces matériaux adhèrent à la dentine en établissant une mini couche hybride. Il serait pertinent de savoir si, à l'instar des composites, le traitement de surface (en l'occurrence par l'acide polyacrylique) suciterait la libératon de métallo-protéinases matricielles, à l'origine de la déterioration de cette couche hybride. Le cas échéant, de tenter de ralentir cette dégradation du joint, de la même manière que décrit pour les composites. Les objectifs généraux de ce travail ont été de s’essayer à : 1/ limiter le relargage de monomères du CVIMAR avec une conservation des propriétés mécaniques ; 2/ optimiser l’adhérence des CVIMAR ; 3/ freiner les phénomènes de vieillissement de l’interphase dentine/CVIMAR. Ces objectifs ont été traités par deux méthodes : une de recherche bibliographique normalisée : la revue systématique de la littérature ; une méthode de recherche expérimentale in vitro : avec l’emploi de technologies variées.

  • Titre traduit

    Resin-modified glass ionomer : actual data by systematic reviews and sutie of their initial and delayed properties


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 81 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH 2013 016

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 13 PA13 2008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.