Le rap : un espace biographique d’éducation et de formation.

par Nadia Kraïem

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Christine Delory-Momberger.

Soutenue le 18-12-2013

à Paris 13 , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) .

Le président du jury était Jean-Jacques Schaller.

Le jury était composé de Caroline Zekri, Christophe Blanchard.

Les rapporteurs étaient Béatrice Mabilon-Bonfils, Christophe Niewiadomski.


  • Résumé

    Cette thèse se propose d’étudier le rap français dans une pratique biographique à visée éducative et formative. Elle s’intéresse aux ressources biographiques que le rappeur met en œuvre lors de l’écriture d’un texte de rap. L’écriture rappologique peut être considérée comme une écriture biographique où le sujet se (re)configure par la voie de la création de textes et de musique en tant que son propre objet de recherche. Pour explorer cette dimension d’écriture biographique du rap, ce travail s’est efforcé de réaliser la biographie de la rappeuse Diam’s en s’appuyant sur la théorie des moments de Remi Hess et en prenant comme seul support les textes de la rappeuse, qui sont autant de récits de vie. Ce travail rend également compte de la formation de soi qui s’élabore pour le rappeur au moment de l’écriture du rap. Les entretiens de recherche qui ont été effectués avec des rappeurs placent la pratique du rap en tant que pratique formative, puisque celle-ci sollicite des savoirs acquis qu’elle développe en même temps qu’elle s’exerce. Cette thèse met également en évidence le caractère social du rap qui participe à la socialisation de soi et de l’autre. Pensée en tant que pratique éducative, cette recherche s’intéresse à la portée formative que le rap apporte à celui qui l’écoute. Elle présente les différentes formes de construction et de formation de soi qui se font par l’intermédiaire du rappeur, en mettant en évidence l’hétérobiographie (Delory-Momberger). Le rap apparait aussi comme un médiateur social qui ferait le lien entre les institutions et le jeune. Le rappeur prend alors le rôle d’éducateur en transmettant des valeurs à ses auditeurs et en mettant en place des dispositifs favorisant le développement du jeune adulte.

  • Titre traduit

    Rap music : a biographical space of education and learning


  • Résumé

    This thesis is intended to study the French rap music in a biographical practice with an educational and formative goal. This research is focusing on the resources implemented by the rap artist when he writes. The rap writing can be described as a biographical writing in which the subject (re)considers himself through the creation of lyrics and music as a matter of research. To explore the biographical dimension of the rap writing, this thesis strived to achieve the biography of the rap artist named Diam's by relying on the « Théorie des moments » of Remi Hess (2003) and by using as a unique base the lyrics of this artist which describe her stories of Life. This thesis underlines also the self-education process which is put in place during the rap writing. The different interviews of many rap artists necessary for the writing of this thesis show that rapping is a formative practice because it requires knowledge already acquired which develops as it is implemented. This thesis points out the social aspect of the rap music which contributes to the socialization of the artist and to the socialization of the listener. Conceived as an educational practice, this thesis studies the educational impact of the rap music on the listener. Thus, this thesis introduces the different types of self-development and of self-education through the rap artist by underlining the “hétérobiographie” (Delory-Momberger). Rap music appears as a social vehicle that would do the link between the institutions and young people. The rap artist becomes a youth worker transmitting values to the listeners and implementing measures easing the development of the young adult.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (61-353 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 351-352

Où se trouve cette thèse ?

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2013 097
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.