Quelle dimension culturelle dans l'enseignement de l'anglais comme langue étrangère ? : Etude comparative d'établissements de l'enseignement secondaire en France et en Algérie

par Dalila Ferhaoui

Thèse de doctorat en Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes

Sous la direction de François Poirier et de Rose-May Pham Dinh.

Soutenue en 2013

à Paris 13 .


  • Résumé

    Le projet de recherche que je mène consiste en l’analyse de la dimension culturelle de l’enseignement de l’anglais dans le second cycle à partir de six terrains observés et enquêtés en France et en Algérie. La présence de la langue anglaise à l’école est un sujet qui suscite des interrogations multiples. Qu’elles soient celles des institutions éducatives, de parents d’élèves, de professionnels, de chercheurs, ou des jeunes apprenants eux-mêmes, ces questions trouvent toute leur légitimité à travers le traitement accordé aux langues et révèlent bien des attitudes face à l’exposition aux langues et aux cultures étrangères dans des espaces sociaux plurilingues et pluriculturels sans cesse élargis. En effet, la situation linguistique en France comme en Algérie est marquée par une diversité incontestable, à l’image de la diversité sociale de chaque contexte. Aussi, le débat sur la place des langues étrangères enseignées à l’école et le contenu de leur enseignement est un excellent révélateur de clivages plus profonds qui traversent chaque société. Les différents traitements proposés par un système éducatif centralisé expriment les réponses institutionnelles accordées à ces questions. D’autre part, le rapport aux différentes langues enseignées est construit sur la base de préjugés culturels qui sont autant d’indicateurs de l’intériorisation de positions sociales d’infériorité et de rejet ou au contraire d’attitudes positives d’intégration ou de conquête. La dimension symbolique des langues se retrouve pour ainsi dire au coeur des dynamiques de constructions identitaires chez les jeunes individus. Il paraît ainsi utile de s’interroger sur la prise en compte ou non de ces liens dans l’enseignement. L’analyse, séparée ensuite croisée, des différents contenus pédagogiques destinés à construire une compétence communicative en langue anglaise a permis, dans un premier temps, de comprendre dans quelle mesure la découverte d’une culture étrangère peut influencer celle des apprenants. Il s’agissait, dans un second temps, de découvrir en quoi cela pouvait-il constituer un enjeu des politiques urbaines et éducatives. Les principales problématiques traitées par cette recherche s’articulent selon des axes suivants : Le rapport au savoir et le rôle de l’instruction, le statut des langues et le rapport aux cultures des autres, la formation des enseignants, les outils pédagogiques mobilisés, les contenus culturels sélectionnés et transmis.

  • Titre traduit

    ˜The œcultural dimension of the teaching of English as a foreign language? : A comparative study of the secondary school systems of France and Algeria


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (374 - 119 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 3-30

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2013 028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.