Généralisation de la circoncision comme méthode de prévention du VIH dans une communauté d'Afrique du Sud

par Pascale Lissouba

Thèse de doctorat en Epidémiologie, Sciences sociales et santé publique

Sous la direction de Bertran Auvert.

Le président du jury était Laurence Meyer.

Le jury était composé de Laurence Meyer, Annabel Desgrées du Loû, Caroline Semaille, François Dabis, Isabelle De Zoysa.

Les rapporteurs étaient Annabel Desgrées du Loû, Caroline Semaille.


  • Résumé

    L'effet protecteur de la circoncision masculine (CM) contre l'acquisition hétérosexuelle du VIH chez les hommes a été démontré dans trois essais contrôlés randomisés menés en Afrique australe et de l'Est, et sa généralisation a été recommandée par l’OMS et l’ONUSIDA comme une composante complémentaire importante des stratégies de prévention du VIH dans les pays à forte incidence du virus et bas taux de CM. Cependant, la généralisation de la CM dans les communautés ou elle n’est pas une norme sociale pose de nombreux défis en ce qui concerne son acceptabilité, son implémentation, son acceptation et son impact sur les comportements sexuels ainsi que sur les connaissances, attitudes et pratiques concernant la CM. Le projet ANRS 12126 Bophelo Pele a été implémenté à la suite des recommandations internationales dans la communauté d’Orange Farm, en Afrique du Sud, site du premier essai randomisé contrôlé sur la CM, et communauté cible de cette stratégie. Les activités de recherche menées au sein du projet prouvent que la généralisation de la CM est acceptable et réalisable rapidement dans une communauté à ressources limitées, selon les directives des instances internationales, de manière sure et coût-efficace. Son acceptation parmi les hommes non-circoncis est satisfaisante. De plus, trois ans après l’implémentation du projet, et bien que les connaissances envers la CM et son effet sur le risque du VIH restent à être améliorées, aucune différence de comportement sexuel n’a été décelée entre les hommes circoncis et les hommes non-circoncis ainsi qu’entre les partenaires des hommes circoncis et celles des hommes non-circoncis. La CM comme méthode de prévention du VIH dans les communautés hyperendémiques est donc une stratégie qui promet d’avoir un impact considérable sur l’épidémie en Afrique australe et de l’Est.

  • Titre traduit

    Roll-out of male circumcision as an intervention against HIV in a South African community


  • Résumé

    The protective effect of male circumcision (MC) on HIV heterosexual acquisition among men was demonstrated in three randomized controlled trials conducted in Southern and Eastern Africa, and its roll-out has been recommended by the WHO and UNAIDS as an important complementary component of HIV prevention strategies in high incidence communities with low rates of MC. However, the scale-up of MC in communities where it is not a social norm raises several challenges in regards to its acceptability, its implementation, its uptake, and its impact on sexual behavior as well as knowledge, attitudes and practices about MC. The ANRS 12126 Bophelo Pele project was implemented following the international recommendations in the community of Orange Farm (South Africa), site of the first MC randomized controlled trial, and target community of this strategy. Research activities conducted to evaluate the project show that the roll-out of MC is acceptable and can be implemented quickly in limited resources settings according to international recommendations in a safe and cost-effective manner. MC uptake among uncircumcised men is satisfactory. In addition, three years after project implementation, no difference in sexual behavior between circumcised men and uncircumcised men and between female partners of circumcised and uncircumcised men was detected, although knowledge and attitudes about MC and its association with HIV could be improved. MC as an HIV prevention method in hyperendemic communities is a promising strategy which can have a considerable impact on the epidemic in Eastern and Southern Africa.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.