Troubles de l’image du corps et troubles psychologiques associés dans l’anorexie mentale : mécanismes sous-jacents et proposition de régulation par les activités physiques adaptées

par Anne-Laure Moscone

Thèse de doctorat en Sciences du Sport, de la Motricité et du Mouvement Humain

Sous la direction de Christine Le Scanff.


  • Résumé

    Ce travail doctoral propose d’étudier les troubles de l’image du corps et les troubles psychologiques associés, chez des patientes anorexiques, comparées à des femmes sans trouble du comportement alimentaire (TCA), et d’examiner l’impact des facteurs socioculturels sur l’émergence de ces troubles, ainsi que l’influence d’un programme d’activés physiques adaptées (APA) sur leur régulation. L’étude 1 indique que l’insatisfaction corporelle des femmes sans TCA augmente significativement en fonction de l’âge et de la corpulence, démontrant de l’importance de l’image du corps sur la santé mentale des femmes dans nos sociétés occidentales. L’étude 2 montre que les patientes anorexiques ont une insatisfaction corporelle significativement plus importante, des scores d’anxiété physique sociale et de dépression significativement plus élevés, ainsi que des scores d’estime de soi globale et de soi physique globale significativement plus faibles que les femmes sans TCA, traduisant la coexistence de troubles psychologiques chez les patientes anorexiques. L’étude 3 révèle que les mécanismes de comparaison sociale et d’internalisation des messages sociaux sont significativement plus activés chez les anorexiques comparées aux femmes sans TCA. Toutefois, il apparaît qu’une amorce « idéal de minceur » n’a aucun effet significatif sur l’insatisfaction corporelle et la silhouette idéale, chez les deux groupes. Enfin, l’étude 4 montre que, même si le programme d’APA ne permet pas de réguler les troubles de l’image du corps et les troubles psychologiques, il n’interfère pas négativement dans le traitement thérapeutique de l’anorexie mentale. Ces différents résultats sont ensuite discutés, et des perspectives de recherche sont proposées.

  • Titre traduit

    Body image disturbances and associated psychological troubles in anorexia nervosa : underlying mechanisms and regulation by adapted physical activity


  • Résumé

    The present doctoral research aims to investigate body image disturbances and associated psychological troubles, in patients with anorexia nervosa as compared to healthy controls, and to examine the impact of sociocultural factors on the emergence of the aforementioned troubles, as the effects of an adapted physical activity program (APA) on their regulation. Study 1 indicates that body dissatisfaction of women without eating disorders (ED) increases significantly according to age and shape, enlightening the role of body image in women’s health in Western societies. Study 2 shows that anorexics present significantly more body dissatisfaction and significantly higher scores of social physical anxiety and depression, but also a global self-esteem and a global physical self significantly lower, as compared to women without ED. Study 3 reveals that social comparison and social messages internalization are more relevant in anorexics than in women without ED. However, we observed no significant effect of thin ideal priming on body dissatisfaction and ideal body size in both groups. Finally, Study 4 shows that, even if APA program reveals no significant effect on body image disturbances and associated psychological troubles, it does not interfere negatively with the therapeutic treatment for anorexia nervosa. These results are then discussed and perspectives of research are presented.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?