Etude explicative de l’innovation à partir des connaissances : proposition d’une approche par les capacités

par Imene Trabelsi-Jabeur (Trabelsi)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Ahmed Bounfour.

Le président du jury était Florence Durieux.

Le jury était composé de Ahmed Bounfour, Florence Durieux, Jacques Liouville, Catherine Thomas.

Les rapporteurs étaient Jacques Liouville, Catherine Thomas.


  • Résumé

    L’objet de cette thèse est l’analyse de l’innovation à partir des connaissances autour de l’approche Knowledge-Based Innovation (KBI) qui décrit l’innovation à travers le prisme de la connaissance. L’innovation s’apparente, foncièrement, à un processus de création, d’application et de diffusion de différents types de connaissances. Cette recherche se focalise sur la phase cognitive de l’innovation dont l’ancrage choisi a été celui d’une approche par les capacités. Nous cherchons alors à identifier les capacités organisationnelles qui sous-tendent l’innovation en amont et à expliquer comment ces capacités s’articulent pour favoriser l’innovation à partir des connaissances. A la lumière des développements théoriques effectués, nous avons élaboré notre modèle conceptuel de recherche qui consacre le rôle médiateur de la capacité d’absorption.La démarche méthodologique appliquée est qualimétrique. Deux études empiriques ont été menées. La première est qualitative, basée sur des entretiens exploratoires. Elle a permis, dans un premier temps, de décrire et d’illustrer les relations étudiées, et dans un second temps, d’affiner nos interrogations et de les enrichir par deux nouvelles propositions de recherche. La deuxième étude est quantitative. Elle s’est basée sur l’administration du questionnaire conçu, à des entreprises françaises œuvrant majoritairement dans le secteur industriel. Cette étude, basée sur la méthode des équations structurelles, a validé globalement le modèle développé en affirmant la médiation partielle de la capacité d’absorption, mais elle a rejeté, toutefois, l’existence de relations entre les investissements en R&D et la capacité d’absorption.

  • Titre traduit

    Knowledge based innovation : an explanatory study according to a capability approach


  • Résumé

    The purpose of this thesis is the analysis of the Knowledge-Based Innovation (KBI) which describes innovation through the prism of knowledge approach. Innovation seems essentially like a process of creation, application and dissemination of different types of knowledge. This research focuses on the cognitive phase of innovation explained according to a capability approach. We seek to identify organizational capabilities that sustain innovation and to explain how these capabilities are linked to promote innovation based on knowledge. We developed then a conceptual model that establishes the mediating role of absorptive capacity.Our methodology is based on two empirical studies. The first is qualitative, based on exploratory interviews. It enabled to illustrate the studied relationships, to refine our questions and to enrich the conceptual model with two new research proposals. The second study is quantitative. It is based on the administration of the questionnaire designed for French companies which operate mainly in the industrial sector. This study, based on a structural equation method, validated the overall developed model. It asserted the partial mediation of the absorption capacity. However the existence of relationships between investment in R&D and absorptive capacity was rejected


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud 11. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.