Gustave Fayet (1865-1925) : itinéraire d'un artiste collectionneur

par Magali Rougeot

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Ségolène Le Men et de Rodolphe Rapetti.


  • Résumé

    Gustave Fayet était artiste, collectionneur, grand propriétaire viticole et restaurateur de l’abbaye de Fontfroide. Il a mené toutes ces activités de front et elles sont liées les unes aux autres. Cette étude présente l’itinéraire de Gustave Fayet entre Béziers où sont ses racines, Paris où il se réalisa en tant qu’artiste, en passant par l’abbaye de Fontfroide qui fut le catalyseur de sa réalisation artistique. Ses racines biterroises façonnèrent son goût, lui donnèrent les moyens financiers de faire ce qu’il aimait. Là il rencontra Maurice Fabre et George Daniel de Monfreid qui le menèrent l’un à Odilon Redon et l’autre à Paul Gauguin, ses deux grands maîtres. Plus tard à Paris et a Fontfroide l’artiste a pu éclore. La vie menée at Paris at partir de 1905, lui permit d’approfondir les rencontres avec les artistes de son temps, et aller au bout sa vie de mécène et de collectionneur. Mais s’il trouva tout ceci a Paris, l’homme aspirait an calme, il se réalisa en achetant en 1908 l’abbaye a Fontfroide, dont il fit un lieu de rencontres artistiques : Odilon Redon décora sa bibliothèque, Richard Burgsthal créa des vitraux. Au cœur de cela, et grâce à la relation privilégiée qu’il entretenait avec Odilon Redon il mena une réflexion sur l’artiste qu’il voulait être. Il reprit ses pinceaux pour se lancer dans des créations très personnelles. Entre 1920 et 1925 il devint un artiste classé et reconnu, en particulier dans le domaine des arts décoratifs, réalisant des tapis au point noué de style art déco. Son travail commencé à Fontfroide lui ouvrit les portes de l’art décoratif, le succès fut au rendez-vous, il décida donc de vivre de son art.

  • Titre traduit

    Gustave Fayet (1865-1925) : itinerary of an artist and collector


  • Résumé

    Gustave Fayet was an artist, a collector, a great vineyards owner and the restorer of the abbey of Fontfroide. He led all these activities at the same time and they were all linked to each other. This study presents Gustave Fayet's itinerary between Béziers where were his roots, Paris where he fulfilled himself as an artist, and the abbey of Fontfroide which was the catalyst of his artistic fulfillment. His roots in Béziers shaped his taste, gave him the financial means to do what he liked. There he met Maurice Fabre and George Daniel de Monfreid who drove him to Odilon Redon and Paul Gauguin, his two great masters. Later in Paris and in Fontfroide the artist could hatch. The life he led in Paris since 1905 allowed him to go further in meeting the artists of his time and to achieve his life as a patron of arts and as a collector. But even if he found all that in Paris, the man wanted peace and quiet, he fulfilled himself in buying the abbey of Fontfroide in 1908, which he turned into a place of artistic meetings: Odilon Redon decorated his library; Richard Burgsthal made stained-glass windows. In this atmosphere and thanks to his unique relationship with Odilon Redon he led a reflection on the artist he wanted to be. He took again his paintbrushes to start very personal creations. Between 1920 and 1925 he became a ranked and recognized artist, especially in the field of the decorative arts, making art déco unique carpets. His work which started in Fontfroide opened him the gate to decorative arts, and success finally came, so he decided to earn a living from his art.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.