La voix maternelle et le bébé prématuré

par Manuela Anro (Filippa)

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Imberty et de Maya Gratier.

Le président du jury était Didier Grandjean.

Le jury était composé de Michel Imberty, Maya Gratier, Didier Grandjean, Emmanuel Devouche, Gianni Nuti, Carolyn Granier-Deferre.

Les rapporteurs étaient Emmanuel Devouche, Gianni Nuti.


  • Résumé

    La première partie de ce travail vise à étudier les effets de la présence vocale maternelle, chant et la parole, sur l'état clinique de l'enfant prématuré, évalué en termes de paramètres physiologiques (fréquence cardiaque, oxygénation du sang et événements critiques) et sur son état comportemental. Dans cette partie on observe donc la mère comme sujet actif et stimulant, par rapport à un bébé prématuré qui, à travers des indices comportementaux et physiologiques, montre bénéficier de la stimulation directe de la voix de la mère. La comparaison des périodes avec et sans stimulation vocale maternelle révèle un plus haut niveau de saturation en oxygène et la fréquence cardiaque et significativement moins d'événements critiques négatives (p <0,0001) lorsque la mère parle et chante. Une connexion renouvelé à la voix de la mère peut être une expérience importante et significative pour les enfants prématurés. L'exposition à la parole et au chant de la mère montre des effets bénéfiques précoces importantes sur l'état physiologique du bébé, tels que les niveaux de saturation en oxygène, le nombre d'événements critiques et la prévalence de l'état d'alerte calme. Ces résultats ont des implications pour les interventions en USIN, encourageant l'interaction maternelle avec leurs nouveau-nés prématurés médicalement stables.La deuxième partie inverse le point de vue, visant à évaluer les effets du comportement de l'enfant sur la mère qui chante et parle: on évalue la capacité de l'enfant à être un partenaire actif dans ces première proto-interactions en vis à vis. On analyse en termes acoustiques les effets du comportement du nouveau-né sur la voix maternelle directe. La voix de la mère présente des caractéristiques spécifiques en termes de minimum de fréquence fondamentale (F0min) pendant les 5 secondes qui précèdent les réactions positives des nouveau-nés. Les mères ont élevé la hauteur de leur voix en présence d'un comportement positif de l'enfant, en particulier dans la communication parlée. En outre, la variance de la F0 (F0sd), augmente en particulier dans la langue maternelle, lorsque l'enfant ouvre les yeux. Ces résultats suggèrent que les comportements positifs des prématurés nés hospitalisés, dans le contexte des interactions, peuvent évoquer, dans les mères des formes précoces de attachement, mesurée par l'augmentation des caractéristiques du parler-bébé. En particulier, le F0min a un rôle crucial pour détecter la réactivité émotionnelle de la mère au cours des interactions vocales. Dans la dernière partie, enfin, on analyse dans le détail quelques épisodes de régulation réciproque dans la dyade mère-enfant: une hypothèse hasardeuse. Il s’agit de trouver, dans une relation dyadique profondément compromise, les traces de syntonisations affectives, des imitations amodales, des épisodes d’ajustement mutuel, de désengagements suite aux stimulations excessives. Nous avons analysé trois situations différentes dans lesquelles les mères et les nouveau-nés prématurés interagissent. Les trois séquences présentent (a) un cas de imitation intermodale, où la mère accompagne par la voix et du visage imitation changement postural du nouveau-né; (b) une séquence interactive dans laquelle on peut identifier un moment d’échange du regard entre les deux partenaires, qui est interrompue et réglementé par le bébé prématuré. La troisième microanalyse (c) vise à montrer les caractéristiques acoustiques d'une interaction vocale entre l’adulte (père et mère) et le nouveau-né prématuré.

  • Titre traduit

    Maternal speech and songs to preterm infants in NICU


  • Résumé

    This thesis investigated the effects, the responsiveness, the characteristics of maternal voice speaking and singing to preterm infants in NICU.In Study 1 we investigated the effects of live maternal speaking and singing on physiological parameters of preterm infants in the NICU and to test the hypothesis that vocal stimulation can have differential effects on preterm infants at a behavioural level.Methods: Eighteen mothers spoke and sang to their medically stable preterm infants in their incubators over 6 days, between 1 and 2 pm. Heart rate (HR), oxygen saturation (OxSat), number of critical events (hypoxemia, bradycardia and apnoea) and change in behavioural state were measured.Results: Comparisons of periods with and without maternal vocal stimulation revealed significantly greater oxygen saturation level and heart rate and significantly fewer negative critical events (p < 0.0001) when the mother was speaking and singing. Unexpected findings were the comparable effects of maternal talk and singing on infant physiological parameters and the differential ones on infant behavioural state.Conclusion: A renewed connection to the mother’s voice can be an important and significant experience for preterm infants. Exposure to maternal speech and singing shows significant early beneficial effects on physiological state, such as oxygen saturation levels, number of critical events and prevalence of calm alert state. These findings have implications for NICU interventions, encouraging maternal interaction with their medically stable preterm infants. In Study 2 we aimed (1) to examine qualitative change in maternal infant-directed singing and speaking, prior to a positive behaviour display by the preterm infants (i.e. eye opening and lip-corner raising), (2) to analyse the effects of the two behaviours on concomitant acoustic characteristics of maternal infant-directed vocal communication (IDVC), (3) to determine whether changes in maternal voice quality persist after the infant’s positive behavioural display.Methods: Participants included 10 mothers who were asked, on different occasions, to speak and sing to their medically stable infants in incubators, 128 vocalization extracts were examined. Results: The maternal voice shows specific characteristics in terms of fundamental frequency minimum (F0min) during the 5 seconds before the positive reactions of newborns. Mothers raised their pitch in presence of infant’s positive behaviour, especially during the speaking stimulation, reinforcing the higher pitched ID speech. Moreover, the variance of the F0 (F0sd), increases in particular in the maternal speaking, when the infant opens the eyes. Conclusions: These findings suggest that the preterm hospitalized infants’ positive displays, in the context of interactions, can evoke in mothers early forms of attachment, measured by the increase of the characteristics of Infant Directed Speech. In particular the F0min has a crucial role for detecting maternal emotional responsiveness in contingent vocal interactions. In the third part we aimed to analyse, with qualitative methods, the interaction between mothers and preterm infants. We will analyse three different situations in which mothers and preterm infants interact. The three sequences will present (a) a case of intermodal imitation, where the mother accompanies through voice and facial imitation postural change of the newborn; (b) an interactive sequence in which we can identify a moment of eye contact between the two partners, which is interrupted and regulated by the premature baby. The third microanalysis (c) aims to show the acoustical features of a vocal interaction bertween adults (mother and father) and their preterm infants.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.