Discours rapporté, subjectivité et influences sociolinguistiques dans les textes journalistiques : la mise en scène du discours dans les faits divers des quotidiens sénégalais

par Mariama Maiga (Mahame Ousmane)

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Annie Bertin et de Maweja Mbaya.

Le président du jury était Bernard Combettes.

Le jury était composé de Annie Bertin, Maweja Mbaya, Bernard Combettes, Modou Ndiaye.

Les rapporteurs étaient Bernard Combettes, Modou Ndiaye.


  • Résumé

    Cette étude s’inscrit dans le cadre théorique de l’énonciation impliquant des aspects sociolinguistiques et communicatifs. Elle constitue un croisement du domaine de la linguistique avec celui des sciences de l’information, de la sociologie et de l’anthropologie. Elle est axée sur la communication médiatique, particulièrement la question de responsabilité dans l’écriture de presse. L’analyse concerne plus précisément l’exploitation d’un fait de langue (le discours rapporté) dans l’écriture de presse et l’impact que cela peut avoir sur la prise de position du locuteur rapportant. C’est une analyse des formes linguistiques de la subjectivité dans les textes journalistiques, l’objectif étant de déceler jusqu’à quel point la forme du discours rapporté influe sur la construction du point de vue du journaliste énonciateur. Il s’agit de distinguer, à travers des textes, que l’on pourrait qualifier d’objectifs en tant qu’écrits journalistiques répondant à la déontologie, des mécanismes par lesquels s’expriment des points de vue débouchant sur des prises de position subjectives. De manière transversale, l’analyse apporte des éléments de réponse à deux questions essentielles : qu’est-ce que c’est que le subjectif ? Comment ce concept est-il rendu dans le discours rapporté au sein des faits divers des quotidiens sénégalais ? Vu ses dimensions sociolinguistique, communicative et interactionnelle, l’analyse porte sur trois pôles principaux : le sujet énonciateur (traces évaluatives, axiologiques et socio-affectives de sa présence), le contenu (aspects morphosyntaxique et sémantique) et le contrat de communication médiatique (dispositif de production médiatique).

  • Titre traduit

    Reported speech, subjectivity and social influences in journalistic texts : the performance of discourse in the "news in brief” of Senegalese daily newspapers


  • Résumé

    This study falls in the theoretical framework of enunciation involving sociolinguistic and communicative aspects. It is a crossover field of linguistics with that of information science, sociology and anthropology. It focuses on media communication, particularly the issue of responsibility in news writing. The analysis relates more specifically to the facts of language (reported speech) in news writing and the impact it can have on the position of the reporting person. This is an analysis of linguistic forms of subjectivity in journalistic texts, the aim being to identify to what extent the form of reported speech shapes the point of view of the journalist utterer. The task is about distinguishing, through texts that can be said to be objective journalistic pieces of writing that meet the requirements of ethics, the mechanisms by which viewpoints are expressed and leading to subjective points of views. Transversally, the analysis provides answers to two key questions: what does subjective mean? How is this concept applied in reported speech with respect to miscellaneous events related in Senegalese daily newspapers? Given its sociolinguistic, communicative and interactional dimensions, the analysis focuses on three main areas: the speaking subject (research on evaluative, axiological and socio-emotional traces of its presence), the content (morphosyntactic and semantic exploration) and the media communication contract (media production device).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.