Les Officiers de la Marine Marchande : un groupe professionnel dans la tempête ? : accès au métier, socialisations et carrières des élèves des écoles supérieures maritimes au début du XXIème Siècle

par Angèle Grövel

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Frédéric Charles.

Le président du jury était André Grelon.

Le jury était composé de Frédéric Charles, André Grelon, Marlaine Cacouault, Charles Gadéa, Philippe Combessie, Denis Lemaître.

Les rapporteurs étaient Marlaine Cacouault, Charles Gadéa.


  • Résumé

    Cette thèse vise à étudier les logiques d’accès, de socialisation et de carrière des futurs Officiers de la Marine Marchande dans un contexte de déréglementation du marché du travail et de reconfiguration de la formation. Dans une première partie, il s'agit de mettre au jour les conditions d'émergence et d'institutionnalisation de la formation des Officiers et son rôle dans la dynamique du groupe professionnel, depuis les tentatives d'enseignement des savoirs nautiques au cours de l'Ancien Régime jusqu'à la reconnaissance des titres maritimes en titres d'ingénieur au début du XXIème Siècle. Cette sociohistoire des écoles d’Officiers met en lumière le caractère structurel de la « crise » du groupe et permet d’étudier les rhétoriques développées et les ressources mobilisées et par ce dernier pour assurer sa « survie ». A partir de l’exploitation de deux enquêtes par questionnaires et de l’analyse d’entretiens avec des futurs et anciens navigants, il revient ensuite d’interroger dans quelles mesures les transformations de la formation, les mutations du marché de l’emploi et les évolutions du travail pèsent sur les cadres traditionnels de socialisation et de carrière. Après avoir réalisé une sociogenèse des dispositions sociales d’accès au métier, cette thèse décrit et analyse les mécanismes de socialisation au sein des établissements et à bord des navires marchands. Enfin, ce travail s’achève sur l’étude des trajectoires professionnelles des futurs et des anciens Officiers. Il est alors question de dégager les étapes de la carrière avant de se focaliser sur les facteurs qui expliquent les sorties du métier.

  • Titre traduit

    Merchant Navy Officers, a profession in tempest ? : access to the profession, socializations and careers of students of officer schools in the early 21st century


  • Résumé

    This thesis aims to study access, socialization and careers of future Officers of the Merchant Navy in the context of deregulation of the labor market and reconfiguration of training. In the first part, the aim is to expose the conditions for the emergence and institutionalization of training Officers and its role in the dynamics of the occupational group, from teaching nautical knowledge during the Old Régime, to the recognition of maritime engineering at the beginning of the XXI Century. This social history of the Officers school highlights the structural nature of the "crisis" of the profession and allows us to study the rhetoric developed and the resources mobilized to ensure its survival. From the analysis of the results of two surveys and interviews with former and future sailors, we question how transformations of training, mutations in the labor market and changes in work impact traditional frameworks of socialization and careers. After completing a socio-genesis of social access dispositions, this thesis describes and analyses the process of socialization within institutions and on board merchant ships. Finally, this thesis ends with a study of the careers of former and future Officers. The purpose of this last part is to identify the career phases before focusing on factors which explain the high numbers of professionals leaving the profession.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.