Emploi, genre et migrations en Tunisie

par Ibtihel Bouchoucha

Thèse de doctorat en Démographie

Sous la direction de María-Eugenia Cosío-Zavala.

Soutenue le 19-10-2013

à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec CERPOS laboratoire EA 4429 (laboratoire) .

Le président du jury était Ariane Pailhé.

Le jury était composé de María-Eugenia Cosío-Zavala, Ariane Pailhé, Adel Boughrara, Jacques Vallin, Thérèse Locoh, Zahia Ouadah-Bedidi.

Les rapporteurs étaient Adel Boughrara, Jacques Vallin.


  • Résumé

    La thèse vise principalement à étudier la décision de migration aussi bien interne qu’internationale des femmes et des hommes individuels ou en couple. Nous essayerons d'étudier les facteurs déterminants de la migration interne et internationale masculine et féminine en Tunisie, et de voir particulièrement comment les relations de genre influencent la décision de migrer, les raisons de la migration et la destination des femmes et des hommes individuels et en couple. Nous stipulons que le phénomène migratoire est en grande partie lié aux exigences économiques. Les inégalités régionales de développement sont la cause principale des flux migratoires internes et internationaux. Mais, nous considérons que les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes contraintes, les mêmes conditions de vie, et ne sont pas autant susceptibles de migrer |'un que l’autre. Bien que les relations de genre aient évolué en Tunisie, la décision de migrer est encore influencée par le modèle social et culturel traditionnel. Nos analyses se situent à la croisée de plusieurs disciplines et de plusieurs approches: démographiques, économiques, sociologiques, etc. Nous utilisons plusieurs méthodes d'analyse, notamment l’analyse descriptive, l'analyse multivariée et l'analyse multiniveaux. Notre principale source des données est l'Enquête nationale «Population et emploi » (2005-2006). Mais nous avons également eu recours à d’autres sources de données telles que : les données individuelles de l’enquête Papfam (2001), les données individuelles du recensement général de la population réalisé en 2004, et des séries des indicateurs statistiques officiels publiés par l’institut national de la statistique.

  • Titre traduit

    Gender, employment and migrations in Tunisia


  • Résumé

    The thesis aims mainly to study the decision to migrate, both intemally and intemationally, for women and men, individual or in couple. We will try to study the determinant factors of internal and intemational migration of men and women in Tunisia, and especially to see how gender relations influence the decision to migrate, the reasons for migration and the destinations for women and men, individual or in couple. We stipulate that migration is largely due to the economic requirements. Regional inequalilies in development are the main cause of intemal and international migration. But we believe that women and men do not have the same constraints, the same living conditions, and have not the same chance to migrate. Although gender relations have changed in Tunisia, the decision to migrate is still influenced by the social and cultural traditional model. Our analyses are at the crossroads of several disciplines and several approaches: demographic, economic, sociological, etc. We use several methods of analysis, including descriptive analysis, multivariate analysis and multilevel analysis. Our main data source is the National Survey "Population and Employment" (2005-2006). But we also used other sources of data such as individual data from the survey PAPFAM (2001), the individual data of the population census conducted in 2004, and series of ofücial statistical indicators published by the National institute of Statistics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.